Clinique St Luc (Bruxelles) : banque de cellules souches adipeuses

 Imprimer

Thématique : Recherche biomédicale / Génétique

Actualités

Publié le : 03/05/2011

La Banque de cellules souches adipeuses de Saint-Luc propose l'autotransplantation aux patients atteints de non-consolidation osseuse (post-traumatique, après exérèse d'une tumeur) ou plaies après radiothérapie. Cette technique consiste à prélever de la graisse sur le patient puis d'en extraire des cellules souches (adultes) qui permettront de reconstruire les os et de guérir les plaies. Six patients à ce jour ont déjà bénéficié d'une autogreffe de cellules souches adipeuses. Ce programme est unique en Belgique et en Europe. L'unité de thérapie cellulaire ne délivre actuellement ses greffes qu'aux patients des Cliniques Saint-Luc.

Source : La Lucarne, UCL, février-mars 2011.


Articles similaires

La recherche et les cellules souches adultes en Belgique

- Génétique

La société  TiGenix à Leuven travaille activement sur les cellules souches adultes en vue de la régénérescence du ménisque. Ces cellules souches adultes dérivées du genou sont exploitées pour développer un nouveau produit qui permettrait de réparer les ménisques. Les recherches en sont au stade d'expérimentation animale. Les essais sur l'homme sont prévus début 2011.
TiGenix est une spin-off et une collaboration entre les universités de Gand et de Leuven, le responsable des recherches étant le...

Lire la suite

Cellules iPS: découverte de nouveaux gènes pour la reprogrammation

Cellules iPS: découverte de nouveaux gènes pour la reprogrammation

- Génétique

La revue Cell Stem Cell révèle dans son numéro de septembre 2013 que le Centre de Médecine Régénérative de Barcelone (CMR), en collaboration avec l'Institut Salk en Californie, est parvenu à mettre au point "un nouveau procédé d'obtention de cellules iPS". L'équipe du professeur Juan Carlos Izpisua "vient de montrer qu'il existe au moins sept autres gènes capables d'intervenir dans le processus de reprogrammation" des cellules souches. Ces gènes "sont présents dans la cellule adulte et c'est l...

Lire la suite

Cellules souches de cordon ombilical : une solution pour l’insuffisance cardiaque ?

Cellules souches de cordon ombilical : une solution pour l’insuffisance cardiaque ?

- Génétique

Pour la première fois, une équipe de chercheurs au Chili ont testé des cellules souches adultes issues de cordons ombilicaux pour traiter l'insuffisance cardiaque sur des patients âgés de 18 à 75 ans (Voir Dossier « Les cellules souches du cordon ombilical »)
Parmi les 30 patients sur lesquels les test ont été réalisés, la moitié a reçu des injections intraveineuses de cellules souches venant de cordons ombilicaux et l'autre moitié un placebo.
Les premiers résultats se sont montrés encouragean...

Lire la suite