Cellules souches adultes et polyarthrite rhumatoïde

 Imprimer

Thématique : Recherche biomédicale / Génétique

Actualités

Publié le : 26/04/2013

Ce 22 avril 2013, TiGenix, leader européen de la thérapie cellulaire, a annoncé des résultats positifs suite à une étude de Phase IIa portant sur le traitement de la polyarthrite rhumatoïde réfractaire. Rien qu'en Europe, aux États-Unis et au Japon, 150.000 à 300.000 patients atteints de cette maladie ne répondraient pas aux traitements existant actuellement. Au cours de cette étude, 26 patients ont reçu des doses de Cx611, une suspension de cellules souches adultes issues du tissu adipeux d'un donneur. Selon Eduardo Bravo, CEO de TiGenix, les résultats sont très encourageants car ils semblent démontrer l'innocuité des cellules souches adultes et constituent un premier signal d'activité clinique d'une thérapie cellulaire pour la polyarthrite rhumatoïde.


Articles similaires

Cellules souches : appel aux donneurs d’origine non-européenne

Cellules souches : appel aux donneurs d’origine non-européenne

- Génétique

Parmi les 81.300 donneurs inscrits au registre belge de donneurs de cellules souches, seulement 1,5% est d'origine nord-africaine, centrafricaine ou turque, un taux trop faible par rapport aux besoins des receveurs. Parmi les patients de ces origines, une personne sur trois ne trouve donc pas de donneur.

Les cellules souches en question ont la caractéristique d'être indifférenciées et divisibles indéfiniment. C'est à partir de ces cellules « mères » que toutes les autres cellules sanguines (...

Lire la suite

Prix pour un chercheur belge de l’ULB dans le domaine des cellules souches adultes

Prix pour un chercheur belge de l’ULB dans le domaine des cellules souches adultes

- Génétique

Le Docteur Cédric Blanpain (ULB) a obtenu le Prix 2012 du jeune investigateur le plus méritant dans le domaine des cellules souches adultes, prix décerné par la société internationale de recherche sur les cellules souches (ISSCR).
Chacune des découvertes du Dr Blanpain permet de nombreuses applications directes et indirectes pour la prévention et la thérapeutique des cancers. En matière de cellules cardiovasculaires ; par exemple, la technique mise au point pourrait permettre de tester la toxi...

Lire la suite

Clinique St Luc (Bruxelles) : banque de cellules souches adipeuses

- Génétique

La Banque de cellules souches adipeuses de Saint-Luc propose l'autotransplantation aux patients atteints de non-consolidation osseuse (post-traumatique, après exérèse d'une tumeur) ou plaies après radiothérapie. Cette technique consiste à prélever de la graisse sur le patient puis d'en extraire des cellules souches (adultes) qui permettront de reconstruire les os et de guérir les plaies. Six patients à ce jour ont déjà bénéficié d'une autogreffe de cellules souches adipeuses. Ce programme est ...

Lire la suite