La personne porteuse d’un handicap de plus en plus pauvre

 Imprimer

Thématique : Maladies et handicaps / Aidants proches

Actualités

Publié le : 18/02/2013

39% des personnes handicapées bénéficiant en Belgique d'une allocation vivent sous le seuil de pauvreté européen. C'est l'une des conclusions de l'enquête Handilab, menée par la KULeuven à la demande du Service public fédéral Politique Scientifique. L'enquête conclut que les allocations actuelles ne couvrent pas suffisamment les frais supplémentaires liés au handicap et que le risque de pauvreté chez ces personnes fragilisées est régulièrement sous-évalué. Par exemple : les personnes interrogées consacrent deux fois plus de moyens aux soins de santé que la population moyenne. 34% d'entre elles reportent des soins médicaux parce qu'elles ne peuvent se les permettre. 25% d'entre elles ne peuvent se permettre de chauffer suffisamment leur logement. 28% économisent sur des dépenses hors soins médicaux (aide à domicile, aide ménagère, aide pour les courses, petits travaux). 46% ne participent à aucune activité socioculturelle à cause du prix.



 


Articles similaires

La Belgique condamnée pour ses carences dans l'accueil des handicapés

- Aidants proches

Le Comité européen des droits sociaux a condamné l'Etat belge pour le manque de places d'hébergement et de solutions d'accueil adaptées pour les personnes handicapées lourdement dépendantes. Une première victoire pour les associations du secteur. Des actions individuelles en justice pourraient suivre.
Le 13 décembre 2011, la Fédération internationale des Ligues de droits de l'homme (FIDH) avait introduit une réclamation collective au nom d'une vingtaine d'associations représentatives du secteu...

Lire la suite

L'intégration du droit des handicapés dans la Constitution approuvée en Commission

- Aidants proches

La Commission des Affaires institutionnelles du Sénat a adopté à l'unanimité une proposition de révision de la Constitution visant à insérer, en son titre II, un article 22ter garantissant le droit des personnes handicapées à bénéficier des mesures appropriées qui leur assurent "l'autonomie" et une intégration culturelle, sociale et professionnelle".
Ces nouveaux droits sectoriels, votés en Commission à l'initiative du sénateur Francis Delpérée, chef de groupe cdH, s'inscrivent dans le cadre d...

Lire la suite

Congé parental pour enfant handicapé : jusqu’à 21 ans

Congé parental pour enfant handicapé : jusqu’à 21 ans

- Aidants proches

Le Conseil des ministres a approuvé vendredi un projet d'arrêté royal qui vise à relever l'âge de l'enfant handicapé de 12 à 21 ans en matière de congé parental.
Dans le cas où l'enfant est atteint d'une incapacité physique ou mentale d'au moins 66 %, le travailleur concerné aura droit au congé parental ou d'adoption jusqu'à ce que l'enfant atteigne 21 ans. Si tel n'est pas le cas, l'âge limite restera de 12 ans. Pour rappel, la durée du congé parental à temps plein vient d'être allongée de 3 ...

Lire la suite