Une nouvelle ligne d'écoute pour les personnes malades et leurs proches

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 23/04/2020

En ce contexte difficile pour les personnes âgées et leurs proches, l'ASBL ‘Solidarité Fin de Vie' lance une ligne d'écoute téléphonique à destination des personnes isolées, malades ou en fin de vie, et de leurs proches.

Solidarité Fin de Vie leur propose un accueil téléphonique, à travers une écoute confidentielle, solidaire et bienveillante.

 

Le service d'écoute est joignable tous les jours, pour l'instant de 16h00 à 18h00.

 

Numéro de contact : 0470/43 54 16

www.solidaritefindevie.be


Articles similaires

86% des personnes dans le monde n’ont pas accès à des soins palliatifs de qualité

86% des personnes dans le monde n’ont pas accès à des soins palliatifs de qualité

- Soins palliatifs

« Des millions de patients et de familles souffrent aujourd'hui inutilement du fait de la lenteur des progrès en matière de développement des soins palliatifs dans le monde ». Tel est le constat dégagé par le Dr. Stephen Connor, directeur de la Worldwide Hospice and Palliative Care Alliance, et collaborateur d'une récente étude de l'université de Glasgow relative à l'accessibilité des services de soins palliatifs à travers le monde.
Compte tenu des besoins grandissants en matière d'accompagnem...

Lire la suite

Belgique : la Ministre de la santé veut soutenir les aidants-proches

Belgique : la Ministre de la santé veut soutenir les aidants-proches

- Soins palliatifs

Alors que la loi de reconnaissance de l'aidant proche accompagnant une personne en grande dépendance a été publiée au Moniteur belge le 6 juin 2014, aucun arrêté royal n'est venu la rendre effective. Deux ans plus tard, la Ministre de la santé publique et des Affaires sociales, Maggie de Block, a manifesté au Parlement sa volonté de soutenir les aidants proches par une meilleure reconnaissance juridique de leur statut. 

Elle souhaiterait en outre assurer une protection sociale particulière à ...

Lire la suite

Boussu  :  l'hôpital laisse mourir les personnes âgées trop facilement ?

Boussu : l'hôpital laisse mourir les personnes âgées trop facilement ?

- Soins palliatifs

Les hôpitaux sont-ils trop prompts à envisager la fin de vie de patients âgés ? La mésaventure survenue à Jeanina Piechocki, 84 ans, pose question. Suite à une insuffisance respiratoire, les médecins de l'hôpital Epicura Hornu avaient proposé de la placer en soins palliatifs. Et ce, alors qu'il y avait, d'après la famille, encore de l'espoir.   Les enfants sont proches de leur mère, la sauvent d'un étouffement probable et continuent à veiller sur elle. (...)
Aujourd'hui hospitalisée à Ambroise...

Lire la suite