Une nouvelle ligne d'écoute pour les personnes malades et leurs proches

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités - Belgique

Publié le : 23/04/2020

En ce contexte difficile pour les personnes âgées et leurs proches, l'ASBL ‘Solidarité Fin de Vie' lance une ligne d'écoute téléphonique à destination des personnes isolées, malades ou en fin de vie, et de leurs proches.

Solidarité Fin de Vie leur propose un accueil téléphonique, à travers une écoute confidentielle, solidaire et bienveillante.

 

Le service d'écoute est joignable tous les jours, pour l'instant de 16h00 à 18h00.

 

Numéro de contact : 0470/43 54 16

www.solidaritefindevie.be


Articles similaires

Améliorer la qualité de vie de personnes atteintes d'une maladie incurable

Améliorer la qualité de vie de personnes atteintes d'une maladie incurable

- Soins palliatifs

Améliorer la qualité de vie de personnes atteintes d'une maladie incurable : 7 ans de soutien à divers projets
Le Fonds de Mécénat d'ING en Belgique vient d'éditer une brochure sur l'impact direct des projets soutenus par le Fonds.

C'est également une invitation pour d'autres acteurs sociaux à réaliser de nouvelles initiatives qui rendront la vie des patients et de leur entourage plus agréable, chez eux, à l'hôpital ou dans un centre de soins.
 

Lire la suite

Du neuf pour les  travailleurs indépendants: congé soins palliatifs

Du neuf pour les travailleurs indépendants: congé soins palliatifs

- Soins palliatifs

Du neuf dans le régime des travailleurs indépendants qui cessent temporairement leurs activités pour donner des soins palliatifs à un enfant ou à leur partenaire

Allocation
Ces travailleurs recevront désormais une allocation forfaitaire identique au montant correspondant à deux fois la pension minimum d'un travailleur indépendant. Le travailleur devra mettre fin à son activité pendant  au minimum 4 semaines jusqu'à maximum 3 mois consécutifs.  

Pension
La période d'interruption temporaire d...

Lire la suite

Boussu  :  l'hôpital laisse mourir les personnes âgées trop facilement ?

Boussu : l'hôpital laisse mourir les personnes âgées trop facilement ?

- Soins palliatifs

Les hôpitaux sont-ils trop prompts à envisager la fin de vie de patients âgés ? La mésaventure survenue à Jeanina Piechocki, 84 ans, pose question. Suite à une insuffisance respiratoire, les médecins de l'hôpital Epicura Hornu avaient proposé de la placer en soins palliatifs. Et ce, alors qu'il y avait, d'après la famille, encore de l'espoir.   Les enfants sont proches de leur mère, la sauvent d'un étouffement probable et continuent à veiller sur elle. (...)
Aujourd'hui hospitalisée à Ambroise...

Lire la suite