Trop tard aux soins palliatifs

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités - Belgique

Publié le : 18/09/2013

Les personnes atteintes de maladies incurables sont souvent transférées trop tard en soins palliatifs, selon une enquête basée sur les données de 2 400 patients belges, ont indiqué mardi la Vrije Universiteit Brussel et l'Université de Gand.
Le transfert vers les soins palliatifs arrive plus souvent pour les personnes atteintes d'un cancer (63 %) que pour celles atteintes de démence (37 %), d'insuffisance cardiaque (34 %) ou de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) (20 %). "Beaucoup de patients ne sont donc pas transférés", selon Kim Beernaert et les Prs Lieve Van den Block et Luc Deliens de l'équipe de recherche. "S'ils sont effectivement envoyés en soins palliatifs, cela semble arriver trop tard."
Le groupe de chercheurs estiment que les soins palliatifs sont trop souvent considérés comme une spécialisation pour la fin de vie, et pas assez comme un soin nécessaire supplémentaire au traitement d'une maladie chronique. "Opter pour les soins palliatifs ne veut pas dire renoncer, mais faire le choix d'une amélioration de la qualité de vie pour le patient et la famille, peu importe le temps que cela peut prendre."


Articles similaires

Belgique : élargissement de l'accès aux soins palliatifs

Belgique : élargissement de l'accès aux soins palliatifs

- Soins palliatifs

La ministre belge des Affaires sociales et de la Santé publique, Maggie De Block, évoquait récemment sa volonté de ne pas limiter l'accès aux soins palliatifs aux seuls patients en fin de vie (cf. Bulletin de l'IEB). C'est chose faite depuis le 23 juin 2016. La Chambre a en effet voté à l'unanimité une proposition de loi élargissant la définition des soins palliatifs afin de permettre à des patients qui ne sont pas en phase terminale d'y accéder.

La proposition de loi modifiant la loi du 14 j...

Lire la suite

Le modèle belge des "soins palliatifs intégraux" dénature-t-il la pratique des soins palliatifs ?

Le modèle belge des "soins palliatifs intégraux" dénature-t-il la pratique des soins palliatifs ?

- Soins palliatifs

Ce nouveau dossier de l'IEB  décrit le « modèle belge » des soins de fin de vie qui, depuis 2002, entend développer « les soins palliatifs pour tous », tout en autorisant la pratique de l'euthanasie sous certaines conditions.
Treize ans après l'introduction de ce dispositif légal, deux opinions s'affrontent : l'une consiste à affirmer que la dépénalisation de l'euthanasie a véritablement permis le développement des « soins palliatifs et continus », l'autre, à l'inverse, souligne que la banalis...

Lire la suite

Belgique : interpellation des parlementaires sur les soins palliatifs et continus

Belgique : interpellation des parlementaires sur les soins palliatifs et continus

- Soins palliatifs

Dans le cadre des « Jeudis de l'hémicycle », la Fédération des soins palliatifs et continus en région bruxelloise a tenu le 4 juin 2015, à exprimer au Parlement son inquiétude et sa préoccupation concernant l'état des soins palliatifs belges, spécialement à Bruxelles. Sa présidente Dominique Bouckenaere a en effet expliqué que le nombre de demandes d'admission en service de soins palliatifs augmente de manière considérable, ayant même doublé en l'espace de cinq ans dans les deux grands hôpitau...

Lire la suite