Plutôt que l’euthanasie, le Parlement finlandais désire une amélioration des soins palliatifs

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités

Publié le : 15/05/2018

Le Parlement finlandais a rejeté le projet de légalisation de l'euthanasie, proposé par un député du parti de droite « Rassemblement national » suite à une initiative populaire lancée en la matière. La commission parlementaire des Affaires sociales et de la Santé a proposé plutôt la création d'un groupe de travail national pour améliorer la législation des soins palliatifs. Le Parlement, qui a rejeté le projet de loi à 128 voix contre 60, soutient la proposition de la commission.

En Finlande, les traitements lourds qui n'améliorent pas la santé ni même le pronostic d'un patient sont en principe remplacés par des soins palliatifs. Si l'on s'attend à la mort prochaine de la personne, son médecin abandonnera toute mesure visant à prolonger inutilement sa vie. Il ne s'agit pas ici pour autant de provoquer la mort du patient, ni de chercher à la hâter, mais de soulager la souffrance de son patient.

 Source : ambafrance.org



Articles similaires

Belgique : grande enquête citoyenne sur les soins en fin de vie

- Soins palliatifs

Tout citoyen est invité à donner son avis en remplissant le questionnaire en ligne (http://enquete.cf) pour témoigner et  partager son expérience avec les chercheurs de l'Université d'Anvers et de l'Université catholique de Louvain. Ceux-ci ont en effet été mandatés par le Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé (KCE) pour amener des patients adultes et leurs proches, ainsi que des prestataires de soins de santé, des conseillers spirituels (de toutes confessions) et des bénévoles à réflé...

Lire la suite

Belgique : à l’hôpital, un patient vulnérable sur cinq nécessiterait des soins palliatifs

- Soins palliatifs

A la demande du Service Public Fédéral Santé publique, le Dr Marianne Desmedt, professeur à l'Université Catholique de Louvain (UCL), a dirigé une étude menée par les cliniques universitaires Saint Luc à partir de l'outil britannique d'identification du patient palliatif en vue de lui attribuer un statut spécifique et différencié, lié à la sévérité des besoins (le PICT). 

L'analyse a été effectuée sur l'état de santé de 123.682 Belges en situation de vulnérabilité sur le plan médical, suivis ...

Lire la suite

Soins palliatifs : effort européen concerté

Soins palliatifs : effort européen concerté

- Soins palliatifs

Un Conseil informel des ministres de la Santé européens a fait le point sur la question des soins palliatifs, y compris pédiatriques, et celle du traitement de la douleur. Selon eux, il convient de mettre « en place d'une démarche coordonnée au niveau européen sous forme d'un réseau européen facilitant l'échange de bonnes pratiques en la matière ».
 Ils ont également souligné "l'importance de la coopération avec les centres de recherche concernant l'établissement de programmes spécifiques dans...

Lire la suite