Palliaguide.be : les recommandations francophones belges de soins palliatifs

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités - Belgique

Publié le : 21/11/2017

Ce 16 novembre 2017, la Fédération Bruxelloise de Soins Palliatifs et Continus, en partenariat avec la Fédération Wallonne de Soins Palliatifs [FWSP] et la Société Scientifique de Médecine Générale [SSMG] a annoncé l'arrivée de Palliaguide.be, un site web regroupant les premières recommandations francophones belges en matière de contrôle de symptômes en soins palliatifs.

Aujourd'hui, les demandes et besoins de soins palliatifs sont en réelle augmentation, réquisitionnant de plus en plus de prestataires de soins. Pour répondre efficacement à ces situations, les prestataires ont donc besoin d'un support d'informations efficace et concret pour répondre à leurs questions de bonnes pratiques de terrain. Il existait déjà Pallialine.be, les guidelines flamandes, conceptualisées par la Federatie Palliatieve Zorg Vlaanderen [FPZV], mais jusqu'à présent, aucune des recommandations n'était écrite ni traduite en français.

Rédigées par trois médecins membres de la fédération bruxelloise ayant une expérience en soins palliatifs et revues par un comité de relecture composé des médecins responsables des soins palliatifs des trois universités francophones du pays et d'un médecin représentant la SSMG, ces recommandations médicales suivent les avancées scientifiques sur le sujet et forment une aide concrète et rapide pour tout professionnel de la santé confrontés à des situations palliatives, médecins comme infirmières.

Dans un pays comme la Belgique où l'euthanasie est dépénalisée, il est important de promouvoir également la pratique des soins palliatifs, afin qu'elle puisse devenir une solution concrète à l'accompagnement individualisé et humain auprès de chaque malade dont la douleur est efficacement soulagée. Ainsi, l'ouverture de ce site permettra non seulement d'ancrer la pratique des soins palliatifs parmi les professionnels de la santé, mais aussi de renforcer la formation des médecins et infirmières afin de fournir une meilleure qualité de prise en charge.

Sources : Palliaguide.be


Articles similaires

Du neuf pour les  travailleurs indépendants: congé soins palliatifs

Du neuf pour les travailleurs indépendants: congé soins palliatifs

- Soins palliatifs

Du neuf dans le régime des travailleurs indépendants qui cessent temporairement leurs activités pour donner des soins palliatifs à un enfant ou à leur partenaire

Allocation
Ces travailleurs recevront désormais une allocation forfaitaire identique au montant correspondant à deux fois la pension minimum d'un travailleur indépendant. Le travailleur devra mettre fin à son activité pendant  au minimum 4 semaines jusqu'à maximum 3 mois consécutifs.  

Pension
La période d'interruption temporaire d...

Lire la suite

Journée mondiale des soins palliatifs : demande croissante de ressources en Europe

Journée mondiale des soins palliatifs : demande croissante de ressources en Europe

- Soins palliatifs

A l'occasion de la Journée mondiale des soins palliatifs, de nombreux colloques ont mis en avant le bienfondé de ces soins, et leur nécessité dans le cadre de la fin de vie et/ou de maladie grave et incurable. Selon la définition de l'OMS de 2002, « les soins palliatifs cherchent à améliorer la qualité de vie des patients et de leur famille, face aux conséquences d'une maladie potentiellement mortelle, par la prévention et le soulagement de la souffrance, identifiée précocement et évaluée avec...

Lire la suite

Les médecins généralistes peu formés en Soins Palliatifs

Les médecins généralistes peu formés en Soins Palliatifs

- Soins palliatifs

La formation de base des généralistes et les recyclages qu'ils suivent durant leur carrière ne sont pas suffisants pour les familiariser avec les soins palliatifs dans tous leurs aspects, conclut Peter Pype (Ugent/UAntwerpen) dans sa thèse de doctorat déposée cette semaine.
C'est surtout en travaillant avec des infirmiers membres d'équipes chargées de fournir des soins palliatifs à domicile que ces médecins développent leurs connaissances. On estime qu'environ 15.000 personnes ont besoin de so...

Lire la suite