Méconnaissance des soins palliatifs : un sondage éloquent

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités - Belgique

Publié le : 07/11/2014

Selon un sondage réalisé par iVOX, 25% des Belges pensent que les soins palliatifs s'adressent uniquement aux personnes qui n'ont plus que 2 à 3 mois à vivre. 78% des Belges associent également les soins palliatifs au traitement de la douleur « des personnes gravement malades ou en phase terminale ».
Selon le Pr. Menten, oncologue à l'UZ Leuven, les soins palliatifs ne sont pas suffisamment développés pour le traitement des douleurs paroxystiques associées au cancer. Autre constat, les patients accèdent trop tardivement aux traitements palliatifs « alors que familles et malades peuvent être aidés en amont ». Enfin, plus de la moitié des Belges se sentent insuffisamment informés sur les soins palliatifs.
Quelques chiffres : pour les 18% de Belges ayant reçu ou cherché des informations sur le sujet, l'hôpital reste le principal canal d'information (48%). 45% des jeunes se tournent vers Internet car c'est un média qui permet de rester anonyme. 71% recherchent une information générale et 79% savent que les soins palliatifs ne s'adressent pas seulement aux personnes atteintes du cancer.
Source : Le Journal du Médecin
 


Articles similaires

Canada : un appel à projets pour développer et innover en soins palliatifs

Canada : un appel à projets pour développer et innover en soins palliatifs

- Soins palliatifs

Près de 70 % des quelque 220.000 Canadiens qui décèdent chaque année n'ont pas accès à des soins palliatifs. De plus, pour bon nombre d'entre eux, la prestation de ces services ou l'aiguillage vers les soins palliatifs n'a lieu que dans les dernières semaines de vie. La culture palliative n'est donc pas encore diffusée auprès des citoyens canadiens alors que le gouvernement tend à promouvoir l'aide médicale à mourir (Suicide assisté et euthanasie).

C'est pourquoi, il est urgent d'améliorer l'...

Lire la suite

Belgique : les soins palliatifs trop peu connus

Belgique : les soins palliatifs trop peu connus

- Soins palliatifs

D'après Isabelle de Cartier, directrice de Palliabru, l'Association Pluraliste de soins palliatifs de la Région de Bruxelles Capitale, il n'y a pas suffisamment d'informations transmises concernant le statut palliatif des malades. Et de rappeler que le statut palliatif concerne un patient qui se trouve soit à domicile, soit en maison de repos, mais pas celui qui est à l'hôpital.
Afin de bénéficier du statut palliatif, le patient doit répondre à l'article 2 de la loi du 14 juin 2002, soit se tr...

Lire la suite

Belgique : favoriser les soins palliatifs serait plus économique pour la société

Belgique : favoriser les soins palliatifs serait plus économique pour la société

- Soins palliatifs

Lors d'une émission radio diffusée le 25 janvier dernier (Hautekiet, Radio1), la Fédération flamande des soins palliatifs tire à nouveau la sonnette d'alarme sur le manque de moyens financiers.
Un sondage révèle que 75% des personnes interrogées à propos de leur fin de vie, ont exprimé le souhait de mourir chez elles, à leur domicile. Or, la pratique révèle que c'est le cas pour seulement 25% des personnes en fin de vie. La grande majorité décède à l'hôpital.
S'appuyant sur les résultats d'une...

Lire la suite