Méconnaissance des soins palliatifs : un sondage éloquent

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 07/11/2014

Selon un sondage réalisé par iVOX, 25% des Belges pensent que les soins palliatifs s'adressent uniquement aux personnes qui n'ont plus que 2 à 3 mois à vivre. 78% des Belges associent également les soins palliatifs au traitement de la douleur « des personnes gravement malades ou en phase terminale ».
Selon le Pr. Menten, oncologue à l'UZ Leuven, les soins palliatifs ne sont pas suffisamment développés pour le traitement des douleurs paroxystiques associées au cancer. Autre constat, les patients accèdent trop tardivement aux traitements palliatifs « alors que familles et malades peuvent être aidés en amont ». Enfin, plus de la moitié des Belges se sentent insuffisamment informés sur les soins palliatifs.
Quelques chiffres : pour les 18% de Belges ayant reçu ou cherché des informations sur le sujet, l'hôpital reste le principal canal d'information (48%). 45% des jeunes se tournent vers Internet car c'est un média qui permet de rester anonyme. 71% recherchent une information générale et 79% savent que les soins palliatifs ne s'adressent pas seulement aux personnes atteintes du cancer.
Source : Le Journal du Médecin
 


Articles similaires

89 % des Portugais préfèrent les soins palliatifs à l'euthanasie

- Soins palliatifs

Le 18 mai 2018 la plateforme portugaise « Pensar e Debater » a rendu publics les résultats d'un sondage sur les soins palliatifs et l'euthanasie commandité à l'« Instituto de Marketing Research » (IMR). Plusieurs projets de loi ont en effet été déposés par les partis de gauche visant à légaliser l'euthanasie. Une grande manifestation de rue est prévue le 24 mai car ces projets seront discutés et votés le 29 mai au Parlement portugais.

Ce sondage a été réalisé par téléphone entre le 12 et le 1...

Lire la suite

Luxembourg : priorité à la formation en soins palliatifs pour mieux accompagner la fin de vie

- Soins palliatifs

Au Grand-Duché de Luxembourg, depuis l'entrée en vigueur de la loi du 16 mars 2009 réglementant les soins palliatifs ainsi que l'euthanasie et l'assistance au suicide, toute personne en phase avancée ou terminale d'une affection grave et incurable a le droit de pouvoir bénéficier de soins palliatifs. Cette généralisation des soins palliatifs de qualité compte parmi les priorités du gouvernement luxembourgeois. Il s'agit de permettre à la personne en fin de vie, mais aussi à sa famille et son e...

Lire la suite

Ellke Sleurs s’inquiète de l’absence de rapport concernant les soins palliatifs

- Soins palliatifs

Le 5 juin 2013, Elke Sleurs (N-VA) a  de nouveau questionné (question n°5-9215) Laurette Onkelinx sur l'absence de rapport de la Cellule d'évaluation des soins palliatifs. Instituée par le législateur en 2002, cette Cellule doit rendre tous les  deux ans un rapport qui évalue les besoins en matière de soins palliatifs et la qualité des réponses qui y sont apportées. Un rapport a été rendu en 2005 et en 2008, mais plus depuis cette date.
En réponse à des questions précédentes, la Ministre Onkel...

Lire la suite