Luxembourg : priorité à la formation en soins palliatifs pour mieux accompagner la fin de vie

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités - Luxembourg Luxembourg

Publié le : 03/06/2015

Au Grand-Duché de Luxembourg, depuis l'entrée en vigueur de la loi du 16 mars 2009 réglementant les soins palliatifs ainsi que l'euthanasie et l'assistance au suicide, toute personne en phase avancée ou terminale d'une affection grave et incurable a le droit de pouvoir bénéficier de soins palliatifs. Cette généralisation des soins palliatifs de qualité compte parmi les priorités du gouvernement luxembourgeois. Il s'agit de permettre à la personne en fin de vie, mais aussi à sa famille et son entourage, de passer les derniers moments dans les meilleures conditions possibles, que ce soit en milieu hospitalier, dans les établissements d'aide et de soins ou auprès des réseaux d'aide à domicile.
Une grande importance est notamment accordée à la formation : depuis le 1er janvier 2015, Corinne Cahen, ministre de la Famille, exige, dans le cadre de l'agrément accordé aux gestionnaires de services pour personnes âgées,  que 40% du personnel d'encadrement dispose d'une qualification d'au moins 40 heures en soins palliatifs. Une permanence en soins palliatifs doit en outre être assurée par au moins une personne ayant suivi une formation d'approfondissement (160 heures).
À ce jour, plus de 2.600 personnes au Luxembourg ont reçu le certificat de sensibilisation en soins palliatifs (40 heures), et près de 250 celui de la formation approfondie (160 heures).
Source :  gouvernement.lu

 


Articles similaires

Les soins palliatifs sous le feu des projecteurs

Les soins palliatifs sous le feu des projecteurs

- Soins palliatifs

Depuis quelques jours, les soins palliatifs sont à l'honneur en Belgique : les critères d'identification du patient palliatifs ont été revus de manière à élargir l'accès aux soins palliatifs, les parlements reçoivent différents experts qui dressent un bilan des besoins urgents, un budget de plus de 6 millions d'euros est dédié à la mise en place de l'Advance Care Planning, une grande campagne pour sensibiliser soignants et citoyens au vrai visage des soins palliatifs est au programme.

Le16 oc...

Lire la suite

Les soins palliatifs arrivent au cœur du curriculum de médecine aux Pays-Bas

Les soins palliatifs arrivent au cœur du curriculum de médecine aux Pays-Bas

- Soins palliatifs

Soigner les patients qui ne guériront plus fait aussi partie de la profession médicale. Les soins palliatifs frayent peu à peu leur chemin dans le curriculum de base des étudiants en médecine, et c'est heureux. Aux Pays-Bas, l'équipe interuniversitaire Pasemeco a mis en place une « boîte à outils » rassemblant quelques 170 éléments d'apprentissage (vidéos, programmes, sites, articles, ...) pour faciliter l'intégration des soins palliatifs dans la formation de base des futurs médecins. La boît...

Lire la suite

Le sous-financement des soins palliatifs dans certaines régions en Belgique

Le sous-financement des soins palliatifs dans certaines régions en Belgique

- Soins palliatifs

La province de Luxembourg compte actuellement deux centres de soins palliatifs pour un total de 12 lits. C'est vraiment trop peu pour répondre à toutes les demandes, alors que la loi prévoit que chaque citoyen se trouvant confronté à une maladie grave a droit aux soins palliatifs.

"Très souvent, quand on leur annonce qu'il n'y a plus de traitement, les patients souhaitent rentrer chez eux. Or les familles n'ont pas toujours les moyens de s'en occuper", constate Marie-Bernadette Mossay, infir...

Lire la suite