Liège : nouvel espace de gériatrie

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 28/04/2012

Un tout nouvel espace consacré à la médecine des seniors a été inauguré ce vendredi 20 avril sur le site de l'hôpital de la Citadelle à Liège, au rez-de-chaussée, juste à côté du service des urgences.
80 % des personnes qui fréquentent l'hôpital gériatrique de jour vivent toujours à domicile. Or, certains problèmes de santé comme la perte de mémoire, l'amaigrissement involontaire et les chutes peuvent compromettre leur autonomie fonctionnelle et psychologique. Il faut savoir que l'âge moyen des patients admis en hôpital de jour est de 77 ans. Le pourcentage de femmes est de 63,5 % contre 36,5 % d'hommes (ce qui est normal à cet âge). Les années à venir vont voir apparaître une « explosion » démographique de personnes âgées. Le groupe des plus de 65 ans ne cesse d'augmenter. Ils représenteront 20 % de la population d'ici 2020, soit quelque 150.000 personnes pour l'arrondissement de Liège. On estime que, pour les seniors de plus de 80 ans, cela pourrait entraîner 600.000 passages par an dans les services des urgences de la région.
(Source: Topic info)

 


Articles similaires

Pays-Bas : faut-il une nouvelle loi pour le suicide assisté des personnes âgées ?

Pays-Bas : faut-il une nouvelle loi pour le suicide assisté des personnes âgées ?

- Euthanasie et suicide assisté

« Pour des raisons pratiques et aussi de principe, une loi autorisant l'aide au suicide pour les personnes âgées qui souhaitent terminer leur vie, n'est absolument pas souhaitable ». C'est ce qu'affirme en substance le communiqué de la Société royale néerlandaise des médecins (KNMG), qui regroupe plus de 59.000 praticiens aux Pays-Bas.

Récemment, les deux ministres sortants, de la Santé et de la Justice, avaient communiqué en sens contraire dans une lettre envoyée au Parlement. Ils y suggérai...

Lire la suite

Le nouvel argument pour l’euthanasie des personnes démentes

Le nouvel argument pour l’euthanasie des personnes démentes

- Euthanasie et suicide assisté

Faisant suite à une journée d'étude à Anvers en mars dernier, le consortium de médecins LEIF (LevensEinde InformatieForum) fait pression pour élargir l'accès à l'euthanasie aux patients qui sont à un stade avancé de démence.

L'argument est le suivant : puisque la loi exige que la personne soit encore capable de discernement au moment de son euthanasie (*), celle-ci n'est possible qu'au début du processus de démence. Selon LEIF, il en ressort que des patients sont euthanasiés « trop tôt », alo...

Lire la suite

Royaume-Uni : l’Association de Médecins Britanniques renouvelle son opposition au suicide assisté

Royaume-Uni : l’Association de Médecins Britanniques renouvelle son opposition au suicide assisté

- Euthanasie et suicide assisté

Le 21 juin 2016, la British Medical Association (BMA) a réitéré son opposition à l'euthanasie et au suicide assisté, à l'occasion de sa convention annuelle à Belfast. La décision a été très claire puisque 63% des médecins se prononcés contre ces pratiques qu'ils estiment contraires à leur profession.

Actuellement composée de 170.000 membres, la BMA s'est toujours prononcée contre l'euthanasie, excepté en 2005-2006, où elle avait gardé une position neutre.

La pression exercée par les partisan...

Lire la suite