Le premier Atlas mondial répertorie les besoins non satisfaits en soins palliatifs

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités

Publié le : 06/02/2014

À l'heure actuelle, une personne sur 10 seulement ayant besoin de soins palliatifs en bénéficie. Ces besoins non satisfaits ont été cartographiés pour la première fois dans le Global Atlas of Palliative Care at the End of Life (Atlas mondial des soins palliatifs en fin de vie), publié conjointement par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l'Alliance mondiale pour les soins palliatifs (WPCA).
Près du tiers des personnes qui ont besoin de soins palliatifs souffrent du cancer. Les autres sont atteintes de maladies évolutives qui touchent le coeur, les poumons, le foie, les reins, le cerveau, ou bien de maladies chroniques mortelles, dont le VIH et la tuberculose résistante aux médicaments.
On estime que, chaque année, plus de 20 millions de patients ont besoin de soins palliatifs en fin de vie, dont 6% sont des enfants. Ce chiffre passe à au moins 40 millions si l'on compte toutes les personnes qui pourraient bénéficier de soins palliatifs à un stade plus précoce de leur maladie. Les soins palliatifs comprennent souvent un appui aux membres de la famille, ce qui ferait plus que doubler les besoins en personnel.
En 2011, environ 3 millions de patients ont reçu des soins palliatifs, dont la grande majorité en fin de vie. Bien que la plupart des soins palliatifs soient dispensés dans des pays à revenu élevé, près de 80% des besoins mondiaux en soins palliatifs se situent dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. Vingt pays dans le monde seulement ont pleinement intégré les soins palliatifs dans leurs systèmes de soins de santé. (Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Canada, États-Unis d'Amérique, France, Hong Kong, Irlande, Islande, Italie, Japon, Norvège, Ouganda, Pologne, Roumanie, Royaume-Uni, Singapour, Suède et Suisse.)


Articles similaires

Les médecins généralistes peu formés en Soins Palliatifs

Les médecins généralistes peu formés en Soins Palliatifs

- Soins palliatifs

La formation de base des généralistes et les recyclages qu'ils suivent durant leur carrière ne sont pas suffisants pour les familiariser avec les soins palliatifs dans tous leurs aspects, conclut Peter Pype (Ugent/UAntwerpen) dans sa thèse de doctorat déposée cette semaine.
C'est surtout en travaillant avec des infirmiers membres d'équipes chargées de fournir des soins palliatifs à domicile que ces médecins développent leurs connaissances. On estime qu'environ 15.000 personnes ont besoin de so...

Lire la suite

SOINS PALLIATIFS

- Soins palliatifs

  Soins palliatifs en Brabant Wallon : quelques chiffres

  Trop tard aux soins palliatifs

  Palliatieve zorg komt al te vaak te laat

  Royaume-Uni : enquête parlementaire et arrêt de la sédation terminale

  Palliatieve zorg in woonzorgcentra moet beter

  Manque de lits en soins palliatifs en Flandre

  Certification ISO 9001 pour un service de soins palliatifs

  Améliorer la qualité de vie de personnes atteintes d'une maladie incurable

  Reconnaissance de l'expertise infirmière en soins...

Lire la suite

Soins palliatifs : résultats de l’enquête de Test-Achats.

- Soins palliatifs

Test Santé (le magazine santé de Test-Achats) a interrogé trois groupes de personnes concernées de très près par la fin de vie : proches de patients, médecins et personnel infirmier. Au total, c'est 3 030 témoignages de proches, 634 de médecins et 373 de personnel infirmier qui ont été rassemblés pour déterminer quels facteurs influençaient positivement la qualité de vie durant la dernière « ligne droite », jusqu'au moment du décès.

Les soins palliatifs semblent rencontrer les attentes de cha...

Lire la suite