Europe : l’euthanasie ne doit pas faire partie des soins palliatifs

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités

Publié le : 26/11/2015

Dès 2003, la Fédération européenne des soins palliatifs (European Association for Palliative Care - EAPC) - avait publié une carte blanche sur l'euthanasie et le suicide assisté dans laquelle elle affirmait que ces deux actes ne peuvent être compris comme des actes de soins palliatifs.
Dix ans plus tard, plus de 140 experts se sont réunis afin de réfléchir à nouveau sur cette question cruciale. En effet, les législations évoluant dans les Etats européens, les revendications se font de plus en plus fortes en matière de fin de vie.
La Belgique par exemple, un des trois pays ayant dépénalisé l'euthanasie avec les Pays-Bas et le Luxembourg a progressivement intégré l'euthanasie dans les soins palliatifs, qu'elle dénomme désormais « soins palliatifs intégraux ». (cf dernier dossier IEB : "Le modèle belge des "soins palliatifs intégraux" dénature-t-il la pratique des soins palliatifs ?")

Récemment, et pour la troisième fois, la Fédération européenne des soins palliatifs a réaffirmé sa position dans une nouvelle carte blanche sur l'euthanasie et le suicide assisté. Après de nombreux débats autour de ces questions sensibles, l'EAPC déclare que ni l'euthanasie, ni le suicide assisté ne devraient être intégrés dans les soins palliatifs. Elle précise néanmoins que ces deux questions doivent continuer à faire l'objet de réflexion, afin de trouver la réponse la plus adaptée en fin de vie.
De plus, ajoute l'EAPC, il est avéré que les soins palliatifs sont insuffisamment mis en place dans les Etats membres, qui n'investissent pas suffisamment pour offrir à tous leurs citoyens les dispositifs les plus adaptés.
Source : eapcnet.wordpress.com
 


Articles similaires

Plutôt que l’euthanasie, le Parlement finlandais désire une amélioration des soins palliatifs

- Soins palliatifs

Le Parlement finlandais a rejeté le projet de légalisation de l'euthanasie, proposé par un député du parti de droite « Rassemblement national » suite à une initiative populaire lancée en la matière. La commission parlementaire des Affaires sociales et de la Santé a proposé plutôt la création d'un groupe de travail national pour améliorer la législation des soins palliatifs. Le Parlement, qui a rejeté le projet de loi à 128 voix contre 60, soutient la proposition de la commission.

En Finlande,...

Lire la suite

Belgique : soins palliatifs insuffisants pour les enfants

Belgique : soins palliatifs insuffisants pour les enfants

- Soins palliatifs

Dans un article publié dans le journal Le Soir, le 11 octobre 2015, le Docteur Christine Fonteyne, responsable de la coordination entre l'hôpital et la maison des jeunes patients à l'Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola (HUDERF), interpelle les pouvoirs publics pour obtenir de plus grands moyens financiers pour les soins palliatifs pour enfants.

Cet établissement très réputé pour les soins palliatifs pédiatriques constitue une des deux seules équipes bruxelloise dans ce domaine. Su...

Lire la suite

Belgique : favoriser les soins palliatifs serait plus économique pour la société

Belgique : favoriser les soins palliatifs serait plus économique pour la société

- Soins palliatifs

Lors d'une émission radio diffusée le 25 janvier dernier (Hautekiet, Radio1), la Fédération flamande des soins palliatifs tire à nouveau la sonnette d'alarme sur le manque de moyens financiers.
Un sondage révèle que 75% des personnes interrogées à propos de leur fin de vie, ont exprimé le souhait de mourir chez elles, à leur domicile. Or, la pratique révèle que c'est le cas pour seulement 25% des personnes en fin de vie. La grande majorité décède à l'hôpital.
S'appuyant sur les résultats d'une...

Lire la suite