Europe : l’euthanasie ne doit pas faire partie des soins palliatifs

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités

Publié le : 26/11/2015

Dès 2003, la Fédération européenne des soins palliatifs (European Association for Palliative Care - EAPC) - avait publié une carte blanche sur l'euthanasie et le suicide assisté dans laquelle elle affirmait que ces deux actes ne peuvent être compris comme des actes de soins palliatifs.
Dix ans plus tard, plus de 140 experts se sont réunis afin de réfléchir à nouveau sur cette question cruciale. En effet, les législations évoluant dans les Etats européens, les revendications se font de plus en plus fortes en matière de fin de vie.
La Belgique par exemple, un des trois pays ayant dépénalisé l'euthanasie avec les Pays-Bas et le Luxembourg a progressivement intégré l'euthanasie dans les soins palliatifs, qu'elle dénomme désormais « soins palliatifs intégraux ». (cf dernier dossier IEB : "Le modèle belge des "soins palliatifs intégraux" dénature-t-il la pratique des soins palliatifs ?")

Récemment, et pour la troisième fois, la Fédération européenne des soins palliatifs a réaffirmé sa position dans une nouvelle carte blanche sur l'euthanasie et le suicide assisté. Après de nombreux débats autour de ces questions sensibles, l'EAPC déclare que ni l'euthanasie, ni le suicide assisté ne devraient être intégrés dans les soins palliatifs. Elle précise néanmoins que ces deux questions doivent continuer à faire l'objet de réflexion, afin de trouver la réponse la plus adaptée en fin de vie.
De plus, ajoute l'EAPC, il est avéré que les soins palliatifs sont insuffisamment mis en place dans les Etats membres, qui n'investissent pas suffisamment pour offrir à tous leurs citoyens les dispositifs les plus adaptés.
Source : eapcnet.wordpress.com
 


Articles similaires

Domus, 25 ans de soins palliatifs

Domus, 25 ans de soins palliatifs

- Soins palliatifs

L'ASBL Domus assiste les patients en fin de vie depuis 25 ans en Brabant wallon. 
Tout est parti en 1987 d'un groupe de bénévoles qui avait constaté que selon les enquêtes, 70 % des personnes voulaient mourir à domicile, mais à peine 30 % pouvaient voir ce voeu exaucé, car l'on avait encore l'habitude d'hospitaliser les malades en phase terminale. Qui plus est, il y avait un réel problème de communication lorsqu'il fallait aborder la question de la mort.
Un travail qui consista également à org...

Lire la suite

Soins palliatifs : création et financement privé d’une chaire d’enseignement en Suisse

Soins palliatifs : création et financement privé d’une chaire d’enseignement en Suisse

- Soins palliatifs

Pour soutenir le développement des soins palliatifs, l'Académie des sciences médicales (ASSM) a lancé un appel de fonds pour créer une chaire d'enseignement et de recherche. L'assureur maladie Helsana a accepté de financer le lancement de la structure, à hauteur de 2,5 millions de francs.
Les universités suisses ont jusqu'au 15 août pour déposer leur demande pour accueillir la future chaire. Selon l'ASSM, les cinq hautes écoles ont déjà manifestés leur intérêt pour développer plus avant cette ...

Lire la suite

Les médecins généralistes peu formés en Soins Palliatifs

Les médecins généralistes peu formés en Soins Palliatifs

- Soins palliatifs

La formation de base des généralistes et les recyclages qu'ils suivent durant leur carrière ne sont pas suffisants pour les familiariser avec les soins palliatifs dans tous leurs aspects, conclut Peter Pype (Ugent/UAntwerpen) dans sa thèse de doctorat déposée cette semaine.
C'est surtout en travaillant avec des infirmiers membres d'équipes chargées de fournir des soins palliatifs à domicile que ces médecins développent leurs connaissances. On estime qu'environ 15.000 personnes ont besoin de so...

Lire la suite