Europe : l’euthanasie ne doit pas faire partie des soins palliatifs

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités

Publié le : 26/11/2015

Dès 2003, la Fédération européenne des soins palliatifs (European Association for Palliative Care - EAPC) - avait publié une carte blanche sur l'euthanasie et le suicide assisté dans laquelle elle affirmait que ces deux actes ne peuvent être compris comme des actes de soins palliatifs.
Dix ans plus tard, plus de 140 experts se sont réunis afin de réfléchir à nouveau sur cette question cruciale. En effet, les législations évoluant dans les Etats européens, les revendications se font de plus en plus fortes en matière de fin de vie.
La Belgique par exemple, un des trois pays ayant dépénalisé l'euthanasie avec les Pays-Bas et le Luxembourg a progressivement intégré l'euthanasie dans les soins palliatifs, qu'elle dénomme désormais « soins palliatifs intégraux ». (cf dernier dossier IEB : "Le modèle belge des "soins palliatifs intégraux" dénature-t-il la pratique des soins palliatifs ?")

Récemment, et pour la troisième fois, la Fédération européenne des soins palliatifs a réaffirmé sa position dans une nouvelle carte blanche sur l'euthanasie et le suicide assisté. Après de nombreux débats autour de ces questions sensibles, l'EAPC déclare que ni l'euthanasie, ni le suicide assisté ne devraient être intégrés dans les soins palliatifs. Elle précise néanmoins que ces deux questions doivent continuer à faire l'objet de réflexion, afin de trouver la réponse la plus adaptée en fin de vie.
De plus, ajoute l'EAPC, il est avéré que les soins palliatifs sont insuffisamment mis en place dans les Etats membres, qui n'investissent pas suffisamment pour offrir à tous leurs citoyens les dispositifs les plus adaptés.
Source : eapcnet.wordpress.com
 


Articles similaires

Luxembourg : priorité à la formation en soins palliatifs pour mieux accompagner la fin de vie

Luxembourg : priorité à la formation en soins palliatifs pour mieux accompagner la fin de vie

- Soins palliatifs

Au Grand-Duché de Luxembourg, depuis l'entrée en vigueur de la loi du 16 mars 2009 réglementant les soins palliatifs ainsi que l'euthanasie et l'assistance au suicide, toute personne en phase avancée ou terminale d'une affection grave et incurable a le droit de pouvoir bénéficier de soins palliatifs. Cette généralisation des soins palliatifs de qualité compte parmi les priorités du gouvernement luxembourgeois. Il s'agit de permettre à la personne en fin de vie, mais aussi à sa famille et son e...

Lire la suite

Soins palliatifs en promotion sociale

- Soins palliatifs

Une convention structure des unités de formation pour pros et volontaires. Elle a pour but officiel d'améliorer la diffusion de l'information et des pratiques en matière de soins en fin de vie, auprès des acteurs tant institutionnels que du domicile, tant en faveur des volontaires que des professionnels (où l'on songe d'abord, mais pas seulement, aux aides-soignants et aides familiales).
Concrètement, les prestations s'articuleront autour de dossiers pédagogiques. Deux ont déjà été bouclés et ...

Lire la suite

Soins palliatifs : création et financement privé d’une chaire d’enseignement en Suisse

Soins palliatifs : création et financement privé d’une chaire d’enseignement en Suisse

- Soins palliatifs

Pour soutenir le développement des soins palliatifs, l'Académie des sciences médicales (ASSM) a lancé un appel de fonds pour créer une chaire d'enseignement et de recherche. L'assureur maladie Helsana a accepté de financer le lancement de la structure, à hauteur de 2,5 millions de francs.
Les universités suisses ont jusqu'au 15 août pour déposer leur demande pour accueillir la future chaire. Selon l'ASSM, les cinq hautes écoles ont déjà manifestés leur intérêt pour développer plus avant cette ...

Lire la suite