Europe : l’euthanasie ne doit pas faire partie des soins palliatifs

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités

Publié le : 26/11/2015

Dès 2003, la Fédération européenne des soins palliatifs (European Association for Palliative Care - EAPC) - avait publié une carte blanche sur l'euthanasie et le suicide assisté dans laquelle elle affirmait que ces deux actes ne peuvent être compris comme des actes de soins palliatifs.
Dix ans plus tard, plus de 140 experts se sont réunis afin de réfléchir à nouveau sur cette question cruciale. En effet, les législations évoluant dans les Etats européens, les revendications se font de plus en plus fortes en matière de fin de vie.
La Belgique par exemple, un des trois pays ayant dépénalisé l'euthanasie avec les Pays-Bas et le Luxembourg a progressivement intégré l'euthanasie dans les soins palliatifs, qu'elle dénomme désormais « soins palliatifs intégraux ». (cf dernier dossier IEB : "Le modèle belge des "soins palliatifs intégraux" dénature-t-il la pratique des soins palliatifs ?")

Récemment, et pour la troisième fois, la Fédération européenne des soins palliatifs a réaffirmé sa position dans une nouvelle carte blanche sur l'euthanasie et le suicide assisté. Après de nombreux débats autour de ces questions sensibles, l'EAPC déclare que ni l'euthanasie, ni le suicide assisté ne devraient être intégrés dans les soins palliatifs. Elle précise néanmoins que ces deux questions doivent continuer à faire l'objet de réflexion, afin de trouver la réponse la plus adaptée en fin de vie.
De plus, ajoute l'EAPC, il est avéré que les soins palliatifs sont insuffisamment mis en place dans les Etats membres, qui n'investissent pas suffisamment pour offrir à tous leurs citoyens les dispositifs les plus adaptés.
Source : eapcnet.wordpress.com
 


Articles similaires

Le sous-financement des soins palliatifs dans certaines régions en Belgique

Le sous-financement des soins palliatifs dans certaines régions en Belgique

- Soins palliatifs

La province de Luxembourg compte actuellement deux centres de soins palliatifs pour un total de 12 lits. C'est vraiment trop peu pour répondre à toutes les demandes, alors que la loi prévoit que chaque citoyen se trouvant confronté à une maladie grave a droit aux soins palliatifs.

"Très souvent, quand on leur annonce qu'il n'y a plus de traitement, les patients souhaitent rentrer chez eux. Or les familles n'ont pas toujours les moyens de s'en occuper", constate Marie-Bernadette Mossay, infir...

Lire la suite

Parlons enfin des soins palliatifs !

Parlons enfin des soins palliatifs !

- Soins palliatifs

Les soins palliatifs à l'honneur : nouveaux critères d'identification du patient palliatif et campagnes de démystification

Un nouvel arrêté royal fixant les critères d'identification du patient palliatif a été publié le 20 novembre 2018. Les critères sont, à quelques modifications près, ceux du 1er volet de l'outil « PICT » (Palliative Care Indicators Tool), élaborés en 2015 par Marianne Desmedt, chef de projet aux Cliniques universitaires Saint Luc. Ils permettent une identification précoce ...

Lire la suite

Belgique : création d’une chaire en soins palliatifs

Belgique : création d’une chaire en soins palliatifs

- Soins palliatifs

Dans notre pays, de plus en plus de patients sont susceptibles de relever de la médecine palliative, et pourtant, des études européennes ont pointé du doigt les carences dans la formation des médecins en ce domaine. C'est dans ce contexte que l'Université Catholique de Louvain vient de signer une convention en vue de créer une Chaire d'enseignement et de recherche en soins palliatifs.
Créée sous l'égide de la Fondation Louvain, avec l'Ordre de Malte-Œuvre du Calvaire, cette Chaire se donne tro...

Lire la suite