Ellke Sleurs s’inquiète de l’absence de rapport concernant les soins palliatifs

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités - Belgique

Publié le : 27/01/2014

Le 5 juin 2013, Elke Sleurs (N-VA) a  de nouveau questionné (question n°5-9215) Laurette Onkelinx sur l'absence de rapport de la Cellule d'évaluation des soins palliatifs. Instituée par le législateur en 2002, cette Cellule doit rendre tous les  deux ans un rapport qui évalue les besoins en matière de soins palliatifs et la qualité des réponses qui y sont apportées. Un rapport a été rendu en 2005 et en 2008, mais plus depuis cette date.
En réponse à des questions précédentes, la Ministre Onkelinx avait répondu qu'un autre organisme, le KCE (Centre fédéral d'expertise des soins de santé), avait rendu un rapport sur les mêmes questions en 2009.  La Sénatrice Elke Sleurs s'inquiétait néanmoins que depuis 2009, et en dépit de ce que la loi prévoit, plus aucun rapport n'avait été déposé. Le 5 décembre 2013, la Ministre Onkelinx lui a répondu que la Cellule d'évaluation s'est réunie à 16 reprises depuis 2009 et s'est attelée principalement à rédiger une nouvelle définition du patient palliatif, qui devrait être proposée dans les plus brefs délais. Cette définition devrait permettre d'identifier les patients palliatifs en temps utile afin de rencontrer leurs besoins spécifiques. Elle devrait aider à les distinguer des patients qui présentent une vulnérabilité normale propre au processus du vieillissement. Selon la Ministre, cette nouvelle définition aura bien sûr « des impacts budgétaires, mais participe aussi à la vision que nous avons des soins et du vieillissement ». Mais quant aux chiffres récents en matière de soins palliatifs en Belgique, il semble que la Ministre de la Santé éprouve beaucoup de difficultés à les fournir.


Articles similaires

Parlons enfin des soins palliatifs !

Parlons enfin des soins palliatifs !

- Soins palliatifs

Les soins palliatifs à l'honneur : nouveaux critères d'identification du patient palliatif et campagnes de démystification

Un nouvel arrêté royal fixant les critères d'identification du patient palliatif a été publié le 20 novembre 2018. Les critères sont, à quelques modifications près, ceux du 1er volet de l'outil « PICT » (Palliative Care Indicators Tool), élaborés en 2015 par Marianne Desmedt, chef de projet aux Cliniques universitaires Saint Luc. Ils permettent une identification précoce ...

Lire la suite

Le sous-financement des soins palliatifs dans certaines régions en Belgique

Le sous-financement des soins palliatifs dans certaines régions en Belgique

- Soins palliatifs

La province de Luxembourg compte actuellement deux centres de soins palliatifs pour un total de 12 lits. C'est vraiment trop peu pour répondre à toutes les demandes, alors que la loi prévoit que chaque citoyen se trouvant confronté à une maladie grave a droit aux soins palliatifs.

"Très souvent, quand on leur annonce qu'il n'y a plus de traitement, les patients souhaitent rentrer chez eux. Or les familles n'ont pas toujours les moyens de s'en occuper", constate Marie-Bernadette Mossay, infir...

Lire la suite

Belgique : interpellation des parlementaires sur les soins palliatifs et continus

Belgique : interpellation des parlementaires sur les soins palliatifs et continus

- Soins palliatifs

Dans le cadre des « Jeudis de l'hémicycle », la Fédération des soins palliatifs et continus en région bruxelloise a tenu le 4 juin 2015, à exprimer au Parlement son inquiétude et sa préoccupation concernant l'état des soins palliatifs belges, spécialement à Bruxelles. Sa présidente Dominique Bouckenaere a en effet expliqué que le nombre de demandes d'admission en service de soins palliatifs augmente de manière considérable, ayant même doublé en l'espace de cinq ans dans les deux grands hôpitau...

Lire la suite