Elargir l’accès aux soins palliatifs selon le Conseil de l'Europe

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités

Publié le : 26/09/2018

La Commission des questions sociales, de la santé et de développement durable du Conseil de l'Europe a adopté le 18 septembre une résolution sur l'offre des soins palliatifs en Europe. Le texte réitère une demande faite en 2009 aux Etats membres d'élargir l'accès aux soins palliatifs.

La Commission reconnaît que les soins palliatifs sont fondamentaux pour la dignité humaine et constituent une composante du droit humain à la santé. Elle appelle par conséquent les Etats membres à reconnaître les soins palliatifs en tant que droit humain, et à leur allouer les ressources nécessaires.

La Commission se dit préoccupée par un « accès insuffisant à un soulagement adéquat de la douleur » pour des centaines de milliers d'Européens. Elle appelle les Etats à intégrer les soins palliatifs à tous les services et contextes du système de santé, et à dispenser aux professionnels de santé une formation adéquate sur les soins palliatifs (cycle de formation initial sur les soins palliatifs dans les études de médecine et de soins infirmiers, et formation professionnelle continue dans ce domaine). Les soins palliatifs devraient aussi être reconnus en tant que spécialité médicale.

Le rapporteur de la Commission Rónán Mullen (Irlande, PPE/DC) explique que la reconnaissance académique des soins palliatifs permettrait de lever un obstacle majeur à leur développement, à savoir « la tendance de la médecine à privilégier la guérison des patients et le prolongement de la vie aux dépens des soins et d'une attention à la qualité de vie à l'approche de la mort ».

Source : Conseil de l'Europe


Articles similaires

Luxembourg : priorité à la formation en soins palliatifs pour mieux accompagner la fin de vie

- Soins palliatifs

Au Grand-Duché de Luxembourg, depuis l'entrée en vigueur de la loi du 16 mars 2009 réglementant les soins palliatifs ainsi que l'euthanasie et l'assistance au suicide, toute personne en phase avancée ou terminale d'une affection grave et incurable a le droit de pouvoir bénéficier de soins palliatifs. Cette généralisation des soins palliatifs de qualité compte parmi les priorités du gouvernement luxembourgeois. Il s'agit de permettre à la personne en fin de vie, mais aussi à sa famille et son e...

Lire la suite

Belgique : Le Conseil supérieur de la santé pour une prise en charge intégrale des patients déments

- Soins palliatifs

Le 7 avril 2016, le Conseil Supérieur de la Santé de Belgique a publié un rapport sur le diagnostic de la démence, la gestion du comportement du patient et les questions éthiques soulevées par cette maladie.

S'appuyant sur un rapport émis par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) de 2012, ce document rappelle que la démence, problème multifactoriel, va s'accroître dans nos sociétés au cours des prochaines années. L'OMS estime que le nombre de cas de démence aura triplé d'ici 2050. L'accro...

Lire la suite

Trop tard aux soins palliatifs

Trop tard aux soins palliatifs

- Soins palliatifs

Les personnes atteintes de maladies incurables sont souvent transférées trop tard en soins palliatifs, selon une enquête basée sur les données de 2 400 patients belges, ont indiqué mardi la Vrije Universiteit Brussel et l'Université de Gand.
Le transfert vers les soins palliatifs arrive plus souvent pour les personnes atteintes d'un cancer (63 %) que pour celles atteintes de démence (37 %), d'insuffisance cardiaque (34 %) ou de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) (20 %). "Beauco...

Lire la suite