Domus, 25 ans de soins palliatifs

Auteur / Source : Publié le : 15/03/2012 Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs Actualités Temps de lecture : 2 min.

 Imprimer

L'ASBL Domus assiste les patients en fin de vie depuis 25 ans en Brabant wallon. 
Tout est parti en 1987 d'un groupe de bénévoles qui avait constaté que selon les enquêtes, 70 % des personnes voulaient mourir à domicile, mais à peine 30 % pouvaient voir ce voeu exaucé, car l'on avait encore l'habitude d'hospitaliser les malades en phase terminale. Qui plus est, il y avait un réel problème de communication lorsqu'il fallait aborder la question de la mort.
Un travail qui consista également à organiser des formations à l'écoute des grands malades auprès de professionnels de la santé. Ces formations n'étaient jamais définitives, car l'on ne peut se positionner une fois pour toutes autour de la question de la mort.
"Actuellement" expliquent les responsables de Domus "notre association a pu accompagner 470 patients en 2011. Deux tiers de ceux-ci étaient atteints d'une pathologie cancéreuse avec surtout des cancers du poumon, alors que le tiers restant de patients souffrait surtout d'insuffisances cardiaques et pulmonaires. Nos statistiques montrent que 65 % des patients sont décédés à domicile ou dans la maison de repos qui les accueillait."  Domus a également constaté qu'une majorité d'appels concernaient surtout une demande de soutien psychologique pour le patient et/ou pour ses proches, alors que les autres motifs d'appels concernaient le contrôle de la douleur et le soutien aux équipes soignantes.
 


Articles similaires

Visions divergentes au Congrès des soins palliatifs pédiatriques francophones entre intervenants

Visions divergentes au Congrès des soins palliatifs pédiatriques francophones entre intervenants

- Soins palliatifs

Début octobre, à Liège, a eu lieu le 8ème Congrès international francophone de soins palliatifs pédiatriques. Devant des soignants venus de plusieurs pays francophones (France, Canada, Cameroun, ...) des médecins et professeurs belges ont abordé avec complaisance l'euthanasie des mineurs. Les intervenants étrangers ont davantage abordé les soins palliatifs pédiatriques en tant que tels.

Le Dr. Marc-Hélie Huon, psychologue au CHRU de Brest, a alerté sur le danger de la « protocolisation du mou...

Lire la suite

Belgique : soins palliatifs insuffisants pour les enfants

Belgique : soins palliatifs insuffisants pour les enfants

- Soins palliatifs

Dans un article publié dans le journal Le Soir, le 11 octobre 2015, le Docteur Christine Fonteyne, responsable de la coordination entre l'hôpital et la maison des jeunes patients à l'Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola (HUDERF), interpelle les pouvoirs publics pour obtenir de plus grands moyens financiers pour les soins palliatifs pour enfants.

Cet établissement très réputé pour les soins palliatifs pédiatriques constitue une des deux seules équipes bruxelloise dans ce domaine. Su...

Lire la suite

Belgique : structure et évolution des soins palliatifs : nouveau Dossier !

Belgique : structure et évolution des soins palliatifs : nouveau Dossier !

- Soins palliatifs

La Belgique a la réputation d'avoir une bonne structure de soins palliatifs, plaçant le patient au centre du soin.
Selon une étude récente qui reprend un classement des pays européens sur la base du développement de leurs soins palliatifs, et la Belgique figure à la seconde place. Cette place est-elle justifiée ?
Comment l'offre des soins palliatifs est-elle organisée ? Quelles sont les structures accompagnantes sur le terrain mais aussi au niveau politique ?

Lire le  Dossier : ICI

Lire la suite