Domus, 25 ans de soins palliatifs

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités - Belgique

Publié le : 15/03/2012

L'ASBL Domus assiste les patients en fin de vie depuis 25 ans en Brabant wallon. 
Tout est parti en 1987 d'un groupe de bénévoles qui avait constaté que selon les enquêtes, 70 % des personnes voulaient mourir à domicile, mais à peine 30 % pouvaient voir ce voeu exaucé, car l'on avait encore l'habitude d'hospitaliser les malades en phase terminale. Qui plus est, il y avait un réel problème de communication lorsqu'il fallait aborder la question de la mort.
Un travail qui consista également à organiser des formations à l'écoute des grands malades auprès de professionnels de la santé. Ces formations n'étaient jamais définitives, car l'on ne peut se positionner une fois pour toutes autour de la question de la mort.
"Actuellement" expliquent les responsables de Domus "notre association a pu accompagner 470 patients en 2011. Deux tiers de ceux-ci étaient atteints d'une pathologie cancéreuse avec surtout des cancers du poumon, alors que le tiers restant de patients souffrait surtout d'insuffisances cardiaques et pulmonaires. Nos statistiques montrent que 65 % des patients sont décédés à domicile ou dans la maison de repos qui les accueillait."  Domus a également constaté qu'une majorité d'appels concernaient surtout une demande de soutien psychologique pour le patient et/ou pour ses proches, alors que les autres motifs d'appels concernaient le contrôle de la douleur et le soutien aux équipes soignantes.
 


Articles similaires

Un hiver démographique s’installe, le monde aura besoin de largement plus de soins palliatifs.

Un hiver démographique s’installe, le monde aura besoin de largement plus de soins palliatifs.

- Soins palliatifs

D'après un rapport réalisé par la BMC Medicine, environ 75% des personnes en fin de vie devraient bénéficier de soins palliatifs. D'ici 2040, les services de santé britanniques devront faire face à une augmentation de 42% des demandes en soins palliatifs, soit 160.000 patients par an, atteints notamment de démence ou d'un cancer. Cette situation se retrouvera dans beaucoup d'autres pays développés. Mais, ceux-ci ne sont pas préparés à cette « vague grise ».

C'est pourquoi, les services de san...

Lire la suite

Le modèle belge des "soins palliatifs intégraux" dénature-t-il la pratique des soins palliatifs ?

Le modèle belge des "soins palliatifs intégraux" dénature-t-il la pratique des soins palliatifs ?

- Soins palliatifs

Ce nouveau dossier de l'IEB  décrit le « modèle belge » des soins de fin de vie qui, depuis 2002, entend développer « les soins palliatifs pour tous », tout en autorisant la pratique de l'euthanasie sous certaines conditions.
Treize ans après l'introduction de ce dispositif légal, deux opinions s'affrontent : l'une consiste à affirmer que la dépénalisation de l'euthanasie a véritablement permis le développement des « soins palliatifs et continus », l'autre, à l'inverse, souligne que la banalis...

Lire la suite

Les soins palliatifs ont besoin de moyens financiers : Mémorandum 2014

Les soins palliatifs ont besoin de moyens financiers : Mémorandum 2014

- Soins palliatifs

Par leur Memorandum en 12 points, la Fédération Wallonne des Soins Palliatifs (FWSP) demande aux autorités de promouvoir des soins palliatifs de qualité accessibles à tous.
D'après la FWSP, « beaucoup de patients ne bénéficient de soins palliatifs que dans les dernières semaines, les derniers jours, voire les dernières heures de leur vie. »
La Fédération souligne qu'il est nécessaire d'adapter les offres de soutien aux besoins du patient et de ses proches, quel que soit le lieu de vie du patie...

Lire la suite