Certification ISO 9001 pour un service de soins palliatifs

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 16/04/2013

L'unité des soins palliatifs du CHR Clinique Saint-Joseph - Hôpital de Warquignies vient de recevoir l'ISO-9001. Cette norme, obtenue dans le cadre d'un programme de certification internationale, fait de "La Maison Comtesse" un leader en termes de "démarches de qualité".

Pour obtenir la fameuse certification, les équipes de "La Maison Comtesse" se sont intéressées au concept de traçabilité : "Qui fait quoi, quand, comment, pourquoi et avec qui ?". Répertorier, classer, trier, regrouper, contrôler. Pour y parvenir, douze champs d'action ont été définis ("accompagnement du patient", "communication", "formation", "matériel"…).
Des petits gestes quotidiens, de nouvelles habitudes à prendre. "On n'a pas révolutionné notre système, on l'a restructuré, amélioré", concède Caroline Boland. "De prime abord au niveau des soins aux patients, cela ne change pas grand-chose. On fait simplement tout pour être le mieux organisé possible, pour éviter de commettre des erreurs ou qu'elles se répètent. Tout ceci a dès lors des effets appréciables et positifs sur les patients et leur famille. Par exemple, lorsqu'un proche anxieux nous pose des questions précises, tout se trouve dans le dossier. On peut ainsi rassurer les gens. Pour obtenir une continuité des soins, il faut vraiment se parler, qu'il y ait une cohérence autour du patient. C'est l'un de nos secrets."

Source : Le Journal du Médecin n° 2303 - mardi 5 mars 2013 - p. 6 & 23
 


Articles similaires

Un hiver démographique s’installe, le monde aura besoin de largement plus de soins palliatifs.

- Soins palliatifs

D'après un rapport réalisé par la BMC Medicine, environ 75% des personnes en fin de vie devraient bénéficier de soins palliatifs. D'ici 2040, les services de santé britanniques devront faire face à une augmentation de 42% des demandes en soins palliatifs, soit 160.000 patients par an, atteints notamment de démence ou d'un cancer. Cette situation se retrouvera dans beaucoup d'autres pays développés. Mais, ceux-ci ne sont pas préparés à cette « vague grise ».

C'est pourquoi, les services de san...

Lire la suite

Former tous les médecins à la pratique des soins palliatifs : une urgence selon l’ARMB

- Soins palliatifs

Dans un récent avis , l'Académie Royale de Médecine de Belgique (ARMB) pose le constat : il est urgent de mettre en place des structures pour éduquer et former les médecins belges à la prise en charge palliative de leurs patients.
En effet, rares sont ceux qui ont suivi un cursus cohérent et valable pour accompagner des patients atteints de maladies chroniques et des personnes âgées ou en fin de vie. L'ARMB parle d'« hétérogénéité » de l'enseignement en matière de soins palliatifs « que ce soi...

Lire la suite

Canada : un appel à projets pour développer et innover en soins palliatifs

- Soins palliatifs

Près de 70 % des quelque 220.000 Canadiens qui décèdent chaque année n'ont pas accès à des soins palliatifs. De plus, pour bon nombre d'entre eux, la prestation de ces services ou l'aiguillage vers les soins palliatifs n'a lieu que dans les dernières semaines de vie. La culture palliative n'est donc pas encore diffusée auprès des citoyens canadiens alors que le gouvernement tend à promouvoir l'aide médicale à mourir (Suicide assisté et euthanasie).

C'est pourquoi, il est urgent d'améliorer l'...

Lire la suite