Certification ISO 9001 pour un service de soins palliatifs

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités - Belgique

Publié le : 16/04/2013

L'unité des soins palliatifs du CHR Clinique Saint-Joseph - Hôpital de Warquignies vient de recevoir l'ISO-9001. Cette norme, obtenue dans le cadre d'un programme de certification internationale, fait de "La Maison Comtesse" un leader en termes de "démarches de qualité".

Pour obtenir la fameuse certification, les équipes de "La Maison Comtesse" se sont intéressées au concept de traçabilité : "Qui fait quoi, quand, comment, pourquoi et avec qui ?". Répertorier, classer, trier, regrouper, contrôler. Pour y parvenir, douze champs d'action ont été définis ("accompagnement du patient", "communication", "formation", "matériel"…).
Des petits gestes quotidiens, de nouvelles habitudes à prendre. "On n'a pas révolutionné notre système, on l'a restructuré, amélioré", concède Caroline Boland. "De prime abord au niveau des soins aux patients, cela ne change pas grand-chose. On fait simplement tout pour être le mieux organisé possible, pour éviter de commettre des erreurs ou qu'elles se répètent. Tout ceci a dès lors des effets appréciables et positifs sur les patients et leur famille. Par exemple, lorsqu'un proche anxieux nous pose des questions précises, tout se trouve dans le dossier. On peut ainsi rassurer les gens. Pour obtenir une continuité des soins, il faut vraiment se parler, qu'il y ait une cohérence autour du patient. C'est l'un de nos secrets."

Source : Le Journal du Médecin n° 2303 - mardi 5 mars 2013 - p. 6 & 23
 


Articles similaires

Un hiver démographique s’installe, le monde aura besoin de largement plus de soins palliatifs.

Un hiver démographique s’installe, le monde aura besoin de largement plus de soins palliatifs.

- Soins palliatifs

D'après un rapport réalisé par la BMC Medicine, environ 75% des personnes en fin de vie devraient bénéficier de soins palliatifs. D'ici 2040, les services de santé britanniques devront faire face à une augmentation de 42% des demandes en soins palliatifs, soit 160.000 patients par an, atteints notamment de démence ou d'un cancer. Cette situation se retrouvera dans beaucoup d'autres pays développés. Mais, ceux-ci ne sont pas préparés à cette « vague grise ».

C'est pourquoi, les services de san...

Lire la suite

Il y a moyen de rire en soins palliatifs !

Il y a moyen de rire en soins palliatifs !

- Soins palliatifs

L'équipe de soins palliatifs de l'hôpital de La Châtaigneraie (France, en Vendée) a tourné un clip vidéo publiée sur leur page Facebook. Elle a été projetée lors de la journée régionale des soins palliatifs, le 23 mai, à Angers.

Durant six minutes, la vidéo nous emmène, avec humour, dans l'environnement des soignants, des couloirs de l'hôpital à la salle de pause, aux chambres des patients à la distribution des repas.

" Notre quotidien, ce sont les appareils de soins, les patients que l'on r...

Lire la suite

Parlons enfin des soins palliatifs !

Parlons enfin des soins palliatifs !

- Soins palliatifs

Les soins palliatifs à l'honneur : nouveaux critères d'identification du patient palliatif et campagnes de démystification

Un nouvel arrêté royal fixant les critères d'identification du patient palliatif a été publié le 20 novembre 2018. Les critères sont, à quelques modifications près, ceux du 1er volet de l'outil « PICT » (Palliative Care Indicators Tool), élaborés en 2015 par Marianne Desmedt, chef de projet aux Cliniques universitaires Saint Luc. Ils permettent une identification précoce ...

Lire la suite