Boussu : l'hôpital laisse mourir les personnes âgées trop facilement ?

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités

Publié le : 20/06/2014

Les hôpitaux sont-ils trop prompts à envisager la fin de vie de patients âgés ? La mésaventure survenue à Jeanina Piechocki, 84 ans, pose question. Suite à une insuffisance respiratoire, les médecins de l'hôpital Epicura Hornu avaient proposé de la placer en soins palliatifs. Et ce, alors qu'il y avait, d'après la famille, encore de l'espoir.   Les enfants sont proches de leur mère, la sauvent d'un étouffement probable et continuent à veiller sur elle. (…)
Aujourd'hui hospitalisée à Ambroise Paré, la vieille dame reprend des forces progressivement. Cette histoire a en tout cas changé le point de vue de sa fille sur la question de la fin de vie. « Je me suis rendu compte qu'on retire la vie à quelqu'un trop facilement. »
Suite à cette mésaventure Mme Weinkauf et son fils Harald ont écrit à la ministre de la santé Laurette Onkelinx et au Premier ministre sortant Elio Di Rupo. « On souhaite dénoncer comment les personnes âgées sont soignées dans les hôpitaux, pour éviter que ce que nous avons vécu arrive à d'autres… »
Source : La Province

Une page Facebook a d'ailleurs été ouverte pour sensibiliser à la cause "Pour que les personnes plus agées soient mieux soignées dans les hopitaux"


Articles similaires

ANNULE - APPRENDRE A MOURIR

ANNULE - APPRENDRE A MOURIR

- Soins palliatifs

La conférence de ce mercredi 18 mars est reportée, en raison des mesures sanitaires liées au COVID-19.

Nous vous tiendrons informés concernant la date du report.

Merci pour votre compréhension !

 

CONFERENCE à Bruxelles - Mercredi 18 mars à 20h15
Inscriptions : cliquez ICI

Liberté et compassion face à la fin de vie.
avec

M. Jacques RICOT, philosophe et sociologue, chargé de cours de bioéthique au département de philosophie de l'Université de Nantes et le Prof. Timothy DEVOS, Hématologue ...

Lire la suite

Une nouvelle ligne d'écoute pour les personnes malades et leurs proches

Une nouvelle ligne d'écoute pour les personnes malades et leurs proches

- Soins palliatifs

En ce contexte difficile pour les personnes âgées et leurs proches, l'ASBL 'Solidarité Fin de Vie' lance une ligne d'écoute téléphonique à destination des personnes isolées, malades ou en fin de vie, et de leurs proches.

Solidarité Fin de Vie leur propose un accueil téléphonique, à travers une écoute confidentielle, solidaire et bienveillante.

 

Le service d'écoute est joignable tous les jours, pour l'instant de 16h00 à 18h00.

 

Numéro de contact : 0470/43 54 16

www.solidaritefindevie.be

Lire la suite

Fin de vie : trop souvent à l'hôpital

Fin de vie : trop souvent à l'hôpital

- Soins palliatifs

L'Agence intermutualiste (AIM) et la Fondation registre du Cancer ont analysé les données de 25.000 patients cancéreux diagnostiqués entre 2006 et 2009 (dont les chances de survie sur 5 ans étaient limitées à 50%) et décédés avant 2010.
Il ressort de cette étude qu'environ la moitié d'entre eux avaient été admis à l'hôpital au cours du dernier mois de leur existence sans pour autant que soit pratiquée une intervention importante, une chimiothérapie ou une radiothérapie.
L'étude montre ainsi cl...

Lire la suite