Belgique : les soins palliatifs trop peu connus

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités - Belgique

Publié le : 15/11/2017

D'après Isabelle de Cartier, directrice de Palliabru, l'Association Pluraliste de soins palliatifs de la Région de Bruxelles Capitale, il n'y a pas suffisamment d'informations transmises concernant le statut palliatif des malades. Et de rappeler que le statut palliatif concerne un patient qui se trouve soit à domicile, soit en maison de repos, mais pas celui qui est à l'hôpital.
Afin de bénéficier du statut palliatif, le patient doit répondre à l'article 2 de la loi du 14 juin 2002, soit se trouver "à un stade avancé ou terminal d'une maladie grave, évolutive et mettant en péril le pronostic vital, et ce quelle que soit son espérance de vie".

Ainsi, le patient ne doit pas forcément être en fin de vie mais se trouve confronté à une maladie irréversible ou une détérioration sévère de sa situation physique ou psychique, et les interventions thérapeutiques ne peuvent plus être en mesure de l'aider. Le patient doit également avoir besoin de soutien et de surveillance en permanence, de médicaments ou de matériel de soins, et avoir besoin de soins quotidiens de la part d'un infirmier, qui sera disponible, sans être physiquement là, 24 heures  sur 24.

La responsable de Palliabru se demande pourquoi certains médecins hésitent à accorder le statut de patient palliatif. Cela implique en effet que le médecin renonce à vouloir guérir et entre dans une démarche de soulager « uniquement » la souffrance du patient. Il existe à cet égard un écart entre les jeunes médecins qui sont "plus proches de l'idée de la toute-puissance de la médecine" et travaillent également beaucoup plus dans un système de partage, et les médecins seniors "plus solitaires" mais plus réaliste sur la guérison ou non d'un patient.
Enfin, Isabelle de Cartier rappelle qu'un patient en phase terminale coûte bien moins cher s'il séjourne à domicile plutôt qu'en hôpital. Encore faut-il que les proches puissent l'accompagner dans la durée, nuit et jour.

Voir Dossier de l'IEB : Structure et évolution des soins palliatifs en Belgique

Source : Journal du Médecin


Articles similaires

Il y a moyen de rire en soins palliatifs !

Il y a moyen de rire en soins palliatifs !

- Soins palliatifs

L'équipe de soins palliatifs de l'hôpital de La Châtaigneraie (France, en Vendée) a tourné un clip vidéo publiée sur leur page Facebook. Elle a été projetée lors de la journée régionale des soins palliatifs, le 23 mai, à Angers.

Durant six minutes, la vidéo nous emmène, avec humour, dans l'environnement des soignants, des couloirs de l'hôpital à la salle de pause, aux chambres des patients à la distribution des repas.

" Notre quotidien, ce sont les appareils de soins, les patients que l'on r...

Lire la suite

Belgique : étendre le statut de patients palliatifs à d’autres catégories de malades ?

Belgique : étendre le statut de patients palliatifs à d’autres catégories de malades ?

- Soins palliatifs

Plusieurs propositions de loi visant à l'extension des soins palliatifs sont pendantes à la Chambre des représentants de Belgique. Présentées par les partis Ecolo-Groen, cdH et CD&V, elles répondent toutes positivement à la proposition émise par le Rapport  du Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) "d'inclure d'autres populations (comme des patients atteints de démence ou de maladies chroniques) . Cela se situe dans la lignée de l'Atlas Mondial des Soins Palliatifs qui élargit la ...

Lire la suite

Belgique : élargissement de l'accès aux soins palliatifs

Belgique : élargissement de l'accès aux soins palliatifs

- Soins palliatifs

La ministre belge des Affaires sociales et de la Santé publique, Maggie De Block, évoquait récemment sa volonté de ne pas limiter l'accès aux soins palliatifs aux seuls patients en fin de vie (cf. Bulletin de l'IEB). C'est chose faite depuis le 23 juin 2016. La Chambre a en effet voté à l'unanimité une proposition de loi élargissant la définition des soins palliatifs afin de permettre à des patients qui ne sont pas en phase terminale d'y accéder.

La proposition de loi modifiant la loi du 14 j...

Lire la suite