Belgique : la Princesse Léa au Foyer St-François à Namur

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 30/01/2015

Depuis 25 ans, le Foyer Saint François, centre de soins palliatifs qui dépend de la clinique Sainte-Élisabeth, se veut un lieu de vie et d'excellence au service des malades. Un lieu où l'on fait vivre la vie jusqu'au bout.
Le 21 janvier, le Foyer a reçu la visite de la Princesse Léa, veuve du Prince Alexandre, fils de Léopold III. Celle-ci s'y est rendue en tant que représentante du Fonds Prince Alexandre, dont la volonté est de se mettre au service des personnes fragilisées par la vie et la maladie, et que le Foyer a sollicité, comme l'a expliqué Benoît Libert, directeur général de Sainte-Élisabeth : « Tous les ans une quinzaine de patients démunis sont pris en charge, et certains ne bénéficient même pas d'une couverture sociale.»  Or « la prise en charge de ces patients représente environ 25 000€ par an. Nous avons donc sollicité le soutien du Fonds Prince Alexandre pour savoir dans quelle mesure celui-ci pouvait nous aider ».
« J'ai fait beaucoup de cliniques mais celle-ci, c'est la meilleure », a confié l'une des patientes à la Princesse, qui s'est montrée très touchée par le professionnalisme et la gentillesse du personnel, et pour qui « le contact avec les patients s'est avéré particulièrement émouvant ».
Voir l'article sur le Foyer St François : « Vingt-cinq ans au service des patients et des familles »
Foyer St François : depuis 25 ans, dans un écrin de verdure - 10 lits pour accueil en soins palliatifs - Personnel soignant et en plus 90 bénévoles formés. Le séjour des patients dépasse rarement 20 jours - Aide à la personne malade et à sa famille - Les bénévoles prennent également en charge «l'après» via une cellule d'accompagnement du deuil qui a été créée. Un soutien est également apporté aux enfants dont un parent est hospitalisé.
 


Articles similaires

Belgique : favoriser les soins palliatifs serait plus économique pour la société

Belgique : favoriser les soins palliatifs serait plus économique pour la société

- Soins palliatifs

Lors d'une émission radio diffusée le 25 janvier dernier (Hautekiet, Radio1), la Fédération flamande des soins palliatifs tire à nouveau la sonnette d'alarme sur le manque de moyens financiers.
Un sondage révèle que 75% des personnes interrogées à propos de leur fin de vie, ont exprimé le souhait de mourir chez elles, à leur domicile. Or, la pratique révèle que c'est le cas pour seulement 25% des personnes en fin de vie. La grande majorité décède à l'hôpital.
S'appuyant sur les résultats d'une...

Lire la suite

Belgique : rendre le filtre palliatif obligatoire : une proposition de loi.

Belgique : rendre le filtre palliatif obligatoire : une proposition de loi.

- Soins palliatifs

Ce texte reprend la proposition de loi DOC 52 0774/001 déposée précédemment par Mme Rita De Bont et consorts. Les auteurs estiment que la législation actuelle ne garantit pas suffisamment le droit aux soins palliatifs lorsqu'une demande d'euthanasie est formulée. Pour éviter que l'option palliative ne soit négligée, les auteurs souhaitent insérer dans la loi relative à l'euthanasie une disposition claire concernant le droit aux soins palliatifs. 

Lire la suite

Belgique : création d’une chaire en soins palliatifs

Belgique : création d’une chaire en soins palliatifs

- Soins palliatifs

Dans notre pays, de plus en plus de patients sont susceptibles de relever de la médecine palliative, et pourtant, des études européennes ont pointé du doigt les carences dans la formation des médecins en ce domaine. C'est dans ce contexte que l'Université Catholique de Louvain vient de signer une convention en vue de créer une Chaire d'enseignement et de recherche en soins palliatifs.
Créée sous l'égide de la Fondation Louvain, avec l'Ordre de Malte-Œuvre du Calvaire, cette Chaire se donne tro...

Lire la suite