Belgique : la Princesse Léa au Foyer St-François à Namur

Publié le : Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs Actualités Temps de lecture : 1 min.

 Imprimer

Depuis 25 ans, le Foyer Saint François, centre de soins palliatifs qui dépend de la clinique Sainte-Élisabeth, se veut un lieu de vie et d'excellence au service des malades. Un lieu où l'on fait vivre la vie jusqu'au bout.
Le 21 janvier, le Foyer a reçu la visite de la Princesse Léa, veuve du Prince Alexandre, fils de Léopold III. Celle-ci s'y est rendue en tant que représentante du Fonds Prince Alexandre, dont la volonté est de se mettre au service des personnes fragilisées par la vie et la maladie, et que le Foyer a sollicité, comme l'a expliqué Benoît Libert, directeur général de Sainte-Élisabeth : « Tous les ans une quinzaine de patients démunis sont pris en charge, et certains ne bénéficient même pas d'une couverture sociale.»  Or « la prise en charge de ces patients représente environ 25 000€ par an. Nous avons donc sollicité le soutien du Fonds Prince Alexandre pour savoir dans quelle mesure celui-ci pouvait nous aider ».
« J'ai fait beaucoup de cliniques mais celle-ci, c'est la meilleure », a confié l'une des patientes à la Princesse, qui s'est montrée très touchée par le professionnalisme et la gentillesse du personnel, et pour qui « le contact avec les patients s'est avéré particulièrement émouvant ».
Voir l'article sur le Foyer St François : « Vingt-cinq ans au service des patients et des familles »
Foyer St François : depuis 25 ans, dans un écrin de verdure - 10 lits pour accueil en soins palliatifs - Personnel soignant et en plus 90 bénévoles formés. Le séjour des patients dépasse rarement 20 jours - Aide à la personne malade et à sa famille - Les bénévoles prennent également en charge «l'après» via une cellule d'accompagnement du deuil qui a été créée. Un soutien est également apporté aux enfants dont un parent est hospitalisé.
 


Articles similaires

Belgique : mise en garde contre la pénurie de gériatres

Belgique : mise en garde contre la pénurie de gériatres

- Soins palliatifs

Dans un communiqué de presse, le Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé (KCE) alerte quant au manque croissant de personnel et de moyens dans les services gériatriques.

 

Les enfants du « baby-boom » se font vieillissants, et entrent progressivement dans ce que les professionnels de la santé appellent « le profil gériatrique ». Ces personnes de plus de 65 ans pénètrent dans une étape de leur vie où leur santé est plus fragile et peut aisément basculer vers une maladie ou un affaibliss...

Lire la suite

Belgique : les enfants en soins palliatifs sont-ils bien pris en charge ?

Belgique : les enfants en soins palliatifs sont-ils bien pris en charge ?

- Soins palliatifs

A l'occasion de la Journée Internationale des Droits de l'Enfant, la Fédération Bruxelloise Pluraliste de Soins Palliatifs et Continus (FBSP) annonce l'ouverture d'une étude avec pour objectif d'estimer le nombre d'enfants en région bruxelloise vivant avec une maladie limitant et/ou menaçant leur vie.

Les résultats préliminaires de cette étude montrent que durant la période 2010-2014, en Région Bruxelloise, seuls 572 enfants, soit 5% de l'ensemble des enfants hospitalisés pour une maladie lim...

Lire la suite

Belgique : élargir les conditions d’accès aux soins palliatifs

Belgique : élargir les conditions d’accès aux soins palliatifs

- Soins palliatifs

Le 15 octobre dernier, Muriel Gerkens (Ecolo), présidente de la Commission santé à la Chambre des représentants belge, a déposé une proposition de loi visant à élargir la définition et les conditions légales d'accès aux soins palliatifs. Il y est proposé d'étendre l'accès aux soins palliatifs aux personnes atteintes de maladies sévères chroniques, incurables et « à faible espérance de vie ».
La proposition vise également à faciliter cet accès pour les malades atteints de SLA par exemple, et ce...

Lire la suite