Belgique : la Ministre de la santé veut soutenir les aidants-proches

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 23/06/2016

Alors que la loi de reconnaissance de l'aidant proche accompagnant une personne en grande dépendance a été publiée au Moniteur belge le 6 juin 2014, aucun arrêté royal n'est venu la rendre effective. Deux ans plus tard, la Ministre de la santé publique et des Affaires sociales, Maggie de Block, a manifesté au Parlement sa volonté de soutenir les aidants proches par une meilleure reconnaissance juridique de leur statut. 

Elle souhaiterait en outre assurer une protection sociale particulière à ces personnes, par exemple par la prise en compte de période d'aides aux proches pour la pension ou par l'instauration de crédits-temps, afin que ces derniers ne perdent pas leur emploi.

Plus que tout, la Ministre souhaite préserver le temps précieux de ces personnes, tant par le souci de ne pas alourdir les démarches administratives, que par la possibilité pour eux d'être soutenus dans la poursuite de leur travail. 

Source : Belga


Articles similaires

Belgique : étendre le statut de patients palliatifs à d’autres catégories de malades ?

Belgique : étendre le statut de patients palliatifs à d’autres catégories de malades ?

- Soins palliatifs

Plusieurs propositions de loi visant à l'extension des soins palliatifs sont pendantes à la Chambre des représentants de Belgique. Présentées par les partis Ecolo-Groen, cdH et CD&V, elles répondent toutes positivement à la proposition émise par le Rapport  du Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) "d'inclure d'autres populations (comme des patients atteints de démence ou de maladies chroniques) . Cela se situe dans la lignée de l'Atlas Mondial des Soins Palliatifs qui élargit la ...

Lire la suite

Belgique : élargissement de l'accès aux soins palliatifs

Belgique : élargissement de l'accès aux soins palliatifs

- Soins palliatifs

La ministre belge des Affaires sociales et de la Santé publique, Maggie De Block, évoquait récemment sa volonté de ne pas limiter l'accès aux soins palliatifs aux seuls patients en fin de vie (cf. Bulletin de l'IEB). C'est chose faite depuis le 23 juin 2016. La Chambre a en effet voté à l'unanimité une proposition de loi élargissant la définition des soins palliatifs afin de permettre à des patients qui ne sont pas en phase terminale d'y accéder.

La proposition de loi modifiant la loi du 14 j...

Lire la suite

Belgique : Le Conseil supérieur de la santé pour une prise en charge intégrale des patients déments

Belgique : Le Conseil supérieur de la santé pour une prise en charge intégrale des patients déments

- Soins palliatifs

Le 7 avril 2016, le Conseil Supérieur de la Santé de Belgique a publié un rapport sur le diagnostic de la démence, la gestion du comportement du patient et les questions éthiques soulevées par cette maladie.

S'appuyant sur un rapport émis par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) de 2012, ce document rappelle que la démence, problème multifactoriel, va s'accroître dans nos sociétés au cours des prochaines années. L'OMS estime que le nombre de cas de démence aura triplé d'ici 2050. L'accro...

Lire la suite