Belgique : kits d’urgence pour les infirmiers en soins palliatifs à domicile ?

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités - Belgique

Publié le : 16/02/2016

La députée fédérale Ine Somers (Open Vld) a déposé une proposition de résolution relative à la légalité du stockage et du transport des médicaments  à usage palliatif. Elle propose que les infirmiers d'une équipe mobile de soins palliatifs à domicile puissent disposer d'un « Kit d'urgence ». « Dans une situation exceptionnelle d'un patient palliatif à domicile, il peut être nécessaire que l'infirmier de l'équipe des soins palliatifs administre rapidement les médicaments prescrits par le médecin, par exemple des analgésiques », estime-t-elle. Or si la pharmacie (locale ou même de garde) ne dispose pas de ces produits, ou si le médecin n'a pas prescrit ces analgésiques, la douleur du patient ne peut être rapidement soulagée.
Ine Somers demande donc d'ajuster le
cadre légal pour permettre à ces infirmiers de seconde ligne de disposer de ces analgésiques, car actuellement il leur est interdit  de véhiculer des stupéfiants comme la morphine ou la kétamine, produits utilisés en soins palliatifs pour atténuer la douleur.
La réaction des infirmiers ne s'est pas faite attendre, par la voix de Lorraine Fontaine, directrice de la Fédération wallonne des soins palliatifs. « Nous ne sommes pas des pourvoyeurs de médicaments. Cela reste la responsabilité du pharmacien. Nous ne voulons pas non plus que les médecins se désengagent d'un accompagnement du patient basé sur l'anticipation (de la prise en charge de la douleur) »
C'est donc la qualité de l'accompagnement individualisé et l'anticipation par le médecin lui-même que ces équipes de terrain veulent privilégier.

Source : lavenir.net


Articles similaires

Fondation Roi Baudouin : soutien à 14 projets de soins palliatifs

Fondation Roi Baudouin : soutien à 14 projets de soins palliatifs

- Soins palliatifs

300.000 euros seront donnés par la Fondation Roi Baudouin à 14 projets de soins palliatifs orientés sur la pratique et destinés à tous les patients, dans toute leur diversité.

En Belgique, les soins palliatifs de haute qualité sont de plus en plus intégrés dans les traitements, visant à prolonger la vie de patients atteints d'une maladie chronique ou engageant le pronostic vital. Il reste malgré tout quelques points d'attention en matière de sensibilisation, voire des lacunes dans l'offre. Il...

Lire la suite

Du neuf pour les  travailleurs indépendants: congé soins palliatifs

Du neuf pour les travailleurs indépendants: congé soins palliatifs

- Soins palliatifs

Du neuf dans le régime des travailleurs indépendants qui cessent temporairement leurs activités pour donner des soins palliatifs à un enfant ou à leur partenaire

Allocation
Ces travailleurs recevront désormais une allocation forfaitaire identique au montant correspondant à deux fois la pension minimum d'un travailleur indépendant. Le travailleur devra mettre fin à son activité pendant  au minimum 4 semaines jusqu'à maximum 3 mois consécutifs.  

Pension
La période d'interruption temporaire d...

Lire la suite

Domus, 25 ans de soins palliatifs

Domus, 25 ans de soins palliatifs

- Soins palliatifs

L'ASBL Domus assiste les patients en fin de vie depuis 25 ans en Brabant wallon. 
Tout est parti en 1987 d'un groupe de bénévoles qui avait constaté que selon les enquêtes, 70 % des personnes voulaient mourir à domicile, mais à peine 30 % pouvaient voir ce voeu exaucé, car l'on avait encore l'habitude d'hospitaliser les malades en phase terminale. Qui plus est, il y avait un réel problème de communication lorsqu'il fallait aborder la question de la mort.
Un travail qui consista également à org...

Lire la suite