Belgique : favoriser les soins palliatifs serait plus économique pour la société

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 15/03/2016

Lors d'une émission radio diffusée le 25 janvier dernier (Hautekiet, Radio1), la Fédération flamande des soins palliatifs tire à nouveau la sonnette d'alarme sur le manque de moyens financiers.
Un sondage révèle que 75% des personnes interrogées à propos de leur fin de vie, ont exprimé le souhait de mourir chez elles, à leur domicile. Or, la pratique révèle que c'est le cas pour seulement 25% des personnes en fin de vie. La grande majorité décède à l'hôpital.
S'appuyant sur les résultats d'une étude réalisée en 2013 par « l'organisation spécialisée dans les études quantitatives et qualitatives IMA » de 2013, la Fédération flamande des soins palliatifs souligne que la qualité de vie dans les derniers jours et la probabilité de pouvoir mourir chez soi, double lorsque le malade est pris en charge et accompagné par une équipe de soins palliatifs à domicile.
Et pourtant, malgré cette évidence, les moyens financiers alloués aux soins palliatifs, tant en unités palliatives qu'en maison de repos et de soins (MRS) ou aux équipes de soins palliatifs à domicile, sont gelés. Les budgets alloués au secteur des soins palliatifs n'ont plus évolué depuis plusieurs années, alors que le nombre de personnes âgées ou malades, en phase terminale (cancer) ne cesse de croître.
La Fédération flamande des soins palliatifs souligne aussi qu'un recours plus rapide aux soins palliatifs éviterait la prescription d'actes médicaux inutiles et des hospitalisations, causes de dépenses injustifiées.
Investir dans les soins palliatifs et encourager les patients à y recourir reviendrait dès lors à faire des économies considérables.
Source : Federatie Palliative Zorg Vlaanderen, Persbericht.


Articles similaires

Belgique : mise en garde contre la pénurie de gériatres

Belgique : mise en garde contre la pénurie de gériatres

- Soins palliatifs

Dans un communiqué de presse, le Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé (KCE) alerte quant au manque croissant de personnel et de moyens dans les services gériatriques.

 

Les enfants du « baby-boom » se font vieillissants, et entrent progressivement dans ce que les professionnels de la santé appellent « le profil gériatrique ». Ces personnes de plus de 65 ans pénètrent dans une étape de leur vie où leur santé est plus fragile et peut aisément basculer vers une maladie ou un affaibliss...

Lire la suite

Belgique : étendre le statut de patients palliatifs à d’autres catégories de malades ?

Belgique : étendre le statut de patients palliatifs à d’autres catégories de malades ?

- Soins palliatifs

Plusieurs propositions de loi visant à l'extension des soins palliatifs sont pendantes à la Chambre des représentants de Belgique. Présentées par les partis Ecolo-Groen, cdH et CD&V, elles répondent toutes positivement à la proposition émise par le Rapport  du Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) "d'inclure d'autres populations (comme des patients atteints de démence ou de maladies chroniques) . Cela se situe dans la lignée de l'Atlas Mondial des Soins Palliatifs qui élargit la ...

Lire la suite

Les soins palliatifs sous le feu des projecteurs

Les soins palliatifs sous le feu des projecteurs

- Soins palliatifs

Depuis quelques jours, les soins palliatifs sont à l'honneur en Belgique : les critères d'identification du patient palliatifs ont été revus de manière à élargir l'accès aux soins palliatifs, les parlements reçoivent différents experts qui dressent un bilan des besoins urgents, un budget de plus de 6 millions d'euros est dédié à la mise en place de l'Advance Care Planning, une grande campagne pour sensibiliser soignants et citoyens au vrai visage des soins palliatifs est au programme.

Le16 oc...

Lire la suite