Belgique : favoriser les soins palliatifs serait plus économique pour la société

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités - Belgique

Publié le : 15/03/2016

Lors d'une émission radio diffusée le 25 janvier dernier (Hautekiet, Radio1), la Fédération flamande des soins palliatifs tire à nouveau la sonnette d'alarme sur le manque de moyens financiers.
Un sondage révèle que 75% des personnes interrogées à propos de leur fin de vie, ont exprimé le souhait de mourir chez elles, à leur domicile. Or, la pratique révèle que c'est le cas pour seulement 25% des personnes en fin de vie. La grande majorité décède à l'hôpital.
S'appuyant sur les résultats d'une étude réalisée en 2013 par « l'organisation spécialisée dans les études quantitatives et qualitatives IMA » de 2013, la Fédération flamande des soins palliatifs souligne que la qualité de vie dans les derniers jours et la probabilité de pouvoir mourir chez soi, double lorsque le malade est pris en charge et accompagné par une équipe de soins palliatifs à domicile.
Et pourtant, malgré cette évidence, les moyens financiers alloués aux soins palliatifs, tant en unités palliatives qu'en maison de repos et de soins (MRS) ou aux équipes de soins palliatifs à domicile, sont gelés. Les budgets alloués au secteur des soins palliatifs n'ont plus évolué depuis plusieurs années, alors que le nombre de personnes âgées ou malades, en phase terminale (cancer) ne cesse de croître.
La Fédération flamande des soins palliatifs souligne aussi qu'un recours plus rapide aux soins palliatifs éviterait la prescription d'actes médicaux inutiles et des hospitalisations, causes de dépenses injustifiées.
Investir dans les soins palliatifs et encourager les patients à y recourir reviendrait dès lors à faire des économies considérables.
Source : Federatie Palliative Zorg Vlaanderen, Persbericht.


Articles similaires

Belgique : les soins palliatifs pour une prise en charge complète et à temps

Belgique : les soins palliatifs pour une prise en charge complète et à temps

- Soins palliatifs

A l'occasion de la journée mondiale des soins palliatifs du 8 octobre dernier, la Fédération bruxelloise pluraliste de soins palliatifs et continus (FBSP) a rappelé l'importance de mettre en oeuvre les soins palliatifs dès que possible. Des soins de confort sont souvent nécessaires dès le diagnostic de maladie grave. Or, il ressort de diverses études que les soins palliatifs commenceraient en Belgique en moyenne trois semaines avant le décès. A l'occasion de la Journée mondiale des soins palli...

Lire la suite

Belgique : structure et évolution des soins palliatifs : nouveau Dossier !

Belgique : structure et évolution des soins palliatifs : nouveau Dossier !

- Soins palliatifs

La Belgique a la réputation d'avoir une bonne structure de soins palliatifs, plaçant le patient au centre du soin.
Selon une étude récente qui reprend un classement des pays européens sur la base du développement de leurs soins palliatifs, et la Belgique figure à la seconde place. Cette place est-elle justifiée ?
Comment l'offre des soins palliatifs est-elle organisée ? Quelles sont les structures accompagnantes sur le terrain mais aussi au niveau politique ?

Lire le  Dossier : ICI

Lire la suite

Test-Achats s'intéresse aux soins palliatifs et au vécu de la mort

Test-Achats s'intéresse aux soins palliatifs et au vécu de la mort

- Soins palliatifs

Huit pages et 58 questions adressées aux familles des personnes décédées. Deux autres questionnaires dont le contenu est différent, sont envoyés l'un aux médecins et l'autre aux infirmières. Cette enquête est une initiative de l'Association européenne des consommateurs et est lancée simultanément dans quatre pays: Portugal, Espagne, Belgique et Luxembourg. Les résultats sont attendus dans le courant de l'année 2011.

On perçoit dès le départ, la difficulté pour les enquêteurs de définir des « ...

Lire la suite