Belgique : à l’hôpital, un patient vulnérable sur cinq nécessiterait des soins palliatifs

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités - Belgique

Publié le : 20/04/2016

A la demande du Service Public Fédéral Santé publique, le Dr Marianne Desmedt, professeur à l'Université Catholique de Louvain (UCL), a dirigé une étude menée par les cliniques universitaires Saint Luc à partir de l'outil britannique d'identification du patient palliatif en vue de lui attribuer un statut spécifique et différencié, lié à la sévérité des besoins (le PICT). 

L'analyse a été effectuée sur l'état de santé de 123.682 Belges en situation de vulnérabilité sur le plan médical, suivis soit à l'hôpital, soit en centre de soins, soit par un médecin de famille.

Ce rapport étudie les besoins en soins palliatifs des patients, indépendamment de leur espérance de vie et du service hospitalier dans lequel ils sont pris en charge. En effet, 19% des personnes hospitalisées en Belgique, et qui ne sont pas forcément en fin de vie, pourraient utilement profiter de soins palliatifs au sens large. Les conclusions révèlent qu'un patient sur cinq a besoin de soins palliatifs à l'hôpital, de même que 13% des patients des centres de soins et 4% des patients  suivis par leur médecin de famille.

L'évaluation de l'état du patient par rapport à ses besoins est essentielle : un patient mourant mais non perçu comme tel par son médecin, ne bénéficiera pas du support des soins palliatifs. De même, il arrive que des traitements menant à une forme d'acharnement thérapeutique, empêchent encore aujourd'hui le patient d'être déclaré « patient palliatif ».

Comme déjà évoqué récemment, les conclusions de ce rapport proposent d'étendre le statut de « patient palliatif » afin de mieux répondre aux besoins des malades.

Source : Belga


Articles similaires

Une initiative pleine de vie pour des projets en soins palliatifs

Une initiative pleine de vie pour des projets en soins palliatifs

- Soins palliatifs

L'idée a germé en 2011, dans l'esprit de Laetitia Dosne, fondatrice du Fonds pour les soins palliatifs (France) : accompagner et financer des projets de soins palliatifs. Cette organisation fait le lien entre des partenaires financiers, le grand public, et des initiateurs de projets en soins palliatifs. Elle soutient déjà des dizaines de projets en la matière, allant du divertissement des patients à l'information auprès du grand public, touchant aussi bien les personnes âgées que les enfants m...

Lire la suite

Manque de lits en soins palliatifs en Flandre

Manque de lits en soins palliatifs en Flandre

- Soins palliatifs

Bert Anciaux (sp.a) a interpellé la Ministre des Affaires sociales et de la Santé publique  (Question n° 5-7475 du 4 décembre 2012) à propos du manque structurel croissant de lits dans les centres de soins palliatifs en Flandre. Il se basait pour cela sur une étude (et annexe) réalisée par un étudiant de la KU Leuven en collaboration avec la Federatie Palliatieve Zorg Vlaanderen. L'étude attire l'attention sur un manque structurel dans la capacité d'admission : des patients incurables doivent ...

Lire la suite

Certification ISO 9001 pour un service de soins palliatifs

Certification ISO 9001 pour un service de soins palliatifs

- Soins palliatifs

L'unité des soins palliatifs du CHR Clinique Saint-Joseph - Hôpital de Warquignies vient de recevoir l'ISO-9001. Cette norme, obtenue dans le cadre d'un programme de certification internationale, fait de "La Maison Comtesse" un leader en termes de "démarches de qualité".

Pour obtenir la fameuse certification, les équipes de "La Maison Comtesse" se sont intéressées au concept de traçabilité : "Qui fait quoi, quand, comment, pourquoi et avec qui ?". Répertorier, classer, trier, regrouper, contr...

Lire la suite