89 % des Portugais préfèrent les soins palliatifs à l'euthanasie

Publié le : Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs Actualités Temps de lecture : 1 min.

 Imprimer

Le 18 mai 2018 la plateforme portugaise « Pensar e Debater » a rendu publics les résultats d'un sondage sur les soins palliatifs et l'euthanasie commandité à l'« Instituto de Marketing Research » (IMR). Plusieurs projets de loi ont en effet été déposés par les partis de gauche visant à légaliser l'euthanasie. Une grande manifestation de rue est prévue le 24 mai car ces projets seront discutés et votés le 29 mai au Parlement portugais.

Ce sondage a été réalisé par téléphone entre le 12 et le 15 mai 2018 auprès de 634 personnes réparties selon l'âge, le sexe et la région. Il en ressort que seuls 7% des portugais sont en faveur de la pratique de l'euthanasie, tandis que 89% sont favorables aux soins palliatifs et l'accompagnement en cas de maladie grave. 

La première crainte, exprimée par 72% des personnes, est d'abord celle de souffrir

La deuxième est d'être un poids pour la famille et l'entourage suit (61%). Vient ensuite la peur de la solitude (35%). Ceci montre que le principal désir des portugais est d'être accompagnés, ce que confirme le souhait de 85% des personnes de bénéficier de soins palliatifs en cas de maladie grave. Près des trois quarts (73%) savent que les soins palliatifs contribuent à minimiser les souffrances physiques et psychiques. 

Mais 75% ignorent que la loi portugaise interdit l'acharnement thérapeutique et que le patient a le droit de refuser des soins. Ceci laisse supposer que beaucoup de ceux qui sont en faveur de l'euthanasie craignent les souffrances causées par des soins qui visent à prolonger la vie à tout prix. Enfin, 67% des portugais estiment que la légalisation entraînerait des risques d'abus : pressions sur les patients âgés ou fragilisés (67%), euthanasies sans le consentement du patient (57%), raisons financières (53%).

VIDEO : ICI

Source : STOP eutanasia


Articles similaires

Plus de 450.000 personnes âgées en Belgique ont besoin de soins infirmiers.

Plus de 450.000 personnes âgées en Belgique ont besoin de soins infirmiers.

- Soins palliatifs

En 2012, près d'un quart des personnes âgées de plus de 65 ans bénéficient de soins infirmiers, lourds ou légers en fonction de leur état de santé, à domicile ou en maison de repos. Près des deux tiers d'entre elles sont soignées chez elles, tandis que les autres sont soignées en maisons de repos. En 2030, les plus de 65 ans seront plus de 2,7 millions, pour 1,9 million en 2012.
Ces chiffres témoignent à eux seuls de l'enjeu fondamental que représentent, pour les prochaines années, des service...

Lire la suite

Un hiver démographique s’installe, le monde aura besoin de largement plus de soins palliatifs.

Un hiver démographique s’installe, le monde aura besoin de largement plus de soins palliatifs.

- Soins palliatifs

D'après un rapport réalisé par la BMC Medicine, environ 75% des personnes en fin de vie devraient bénéficier de soins palliatifs. D'ici 2040, les services de santé britanniques devront faire face à une augmentation de 42% des demandes en soins palliatifs, soit 160.000 patients par an, atteints notamment de démence ou d'un cancer. Cette situation se retrouvera dans beaucoup d'autres pays développés. Mais, ceux-ci ne sont pas préparés à cette « vague grise ».

C'est pourquoi, les services de san...

Lire la suite

Domus, 25 ans de soins palliatifs

Domus, 25 ans de soins palliatifs

- Soins palliatifs

L'ASBL Domus assiste les patients en fin de vie depuis 25 ans en Brabant wallon. 
Tout est parti en 1987 d'un groupe de bénévoles qui avait constaté que selon les enquêtes, 70 % des personnes voulaient mourir à domicile, mais à peine 30 % pouvaient voir ce voeu exaucé, car l'on avait encore l'habitude d'hospitaliser les malades en phase terminale. Qui plus est, il y avait un réel problème de communication lorsqu'il fallait aborder la question de la mort.
Un travail qui consista également à org...

Lire la suite