Le déclin cognitif : nouvelle publication de la Fondation Roi Baudouin

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Santé mentale

Actualités - Belgique

Publié le : 07/10/2011

« Penser plus tôt…à plus tard » est le titre du document réalisé par Karin Rondia et Peter Raeymaekers, tous deux journalistes scientifiques, avec l'aide de la Fondation Roi Baudouin. Cette publication téléchargeable reprend les résultats d'un dialogue des acteurs de terrain autour de l'application du projet de soins personnalisés et anticipés. L'accent y est mis sur le cas particulier du déclin cognitif.
On y trouve  un inventaire des difficultés rencontrées : "Si dans l'absolu les participants adhéraient en majorité à l'idée du projet de soins personnalisés et anticipés, les témoignages mettent en lumière toute la difficulté de le mettre en pratique. Il s'agit surtout de dépasser des tabous et des malentendus et de changer les mentalités. Des pratiques intéressantes de même que quelques chantiers prioritaires ont été proposés en vue de permettre de respecter tant que possible l'autonomie de la personne et d'améliorer sa qualité de vie."

 

Ook beschikbaar in het Nederlands:
"Vroeger nadenken…over later. Reflecties over de toepassing van vroegtijdige zorgplanning in België (met bijzondere aandacht voor dementie)"

 


 


Articles similaires

Don d’organes : nouvelle loi. Prélèvement dès 12 ans.

Don d’organes : nouvelle loi. Prélèvement dès 12 ans.

- Don d'organes, de tissus et de sang

Assurer la traçabilité complète des organes et leur transplantation, établir des normes minimales, mieux protéger les donneurs vivants, limiter les prélèvements sur les mineurs, voilà quelques points clarifiés par le nouveau texte de loi déjà adopté à l'unanimité à la Chambre. Interrogée par les sénateurs sur les frais supportés par les donneurs, la ministre de la santé Laurette Onkelinx a répété sa volonté de défrayer à l'avenir les donneurs vivants, tout en évitant d'encourager financièremen...

Lire la suite

Australie et Nouvelle Zélande rejet de la dépénalisation de l'euthanasie

Australie et Nouvelle Zélande rejet de la dépénalisation de l'euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Le Parlement de la Tasmanie (Etat d'Australie) vient  de rejeter le projet de loi qui visait à dépénaliser l'euthanasie dans cet Etat. Il était proposé que les malades en phase terminale puissent mettre fin à leur vie 10 jours après avoir réitéré pour la troisième fois une demande d'euthanasie à leur médecin. Dans le Territoire du Nord, autre Etat d'Australie, l'euthanasie avait été dépénalisée, pour la première fois dans le monde, en 1995. Neuf mois après l'entrée en vigueur de cette loi, le ...

Lire la suite

La Fondation Roi Baudouin et l'euthanasie

La Fondation Roi Baudouin et l'euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Une brochure « Que faire ...face à la maladie d'Alzheimer ? » vient d'être éditée en partenariat avec la Fondation Roi Baudouin et la Fédération Royale du Notariat belge, dans le cadre du réseau d'écoute des notaires, avec le soutien de la Loterie Nationale. Ce document regorge de conseils pour les personnes atteintes de la maladie l'Alzheimer ainsi que pour leurs proches. L'on s'étonne néanmoins d'y voir figurer plusieurs paragraphes relatifs à la déclaration anticipée ainsi qu'une page entiè...

Lire la suite