Evénement : Accueillir la vulnérabilité aujourd'hui

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Santé mentale

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 12/11/2013

Approches pratiques et questions philosophiques. Symposium ces 20 et 21 novembre 2013, à l'Université Namur

Sommes-nous devenus plus conscients du fait que la vulnérabilité n'est pas une situation « extraordinaire » qui frappe certains individus, mais qu'elle est une condition normale de l'existence humaine ? Pourtant, il persiste encore un certain déni de celle-ci, par la stigmatisation de la souffrance par exemple, vécue comme un obstacle à la réalisation d'une vie digne, ou aussi par la mise en place de processus d'exclusion et d' « invisibilisation » des personnes fragilisées par leur condition de vie (porteurs de handicap, chômeurs, SDF, immigrés). Pourquoi d'une part cette sollicitude envers la vulnérabilité et d'autre part la « peur » de l'accepter et de l'intégrer dans nos vies quotidiennes ? Comment alors accueillir la vulnérabilité aujourd'hui sans entrer dans un processus de victimisation, de stigmatisation et finalement de mise à l'écart des personnes qui en pâtissent ouvertement les effets ? C'est le propos de ces journées d'études de trouver de pistes de réflexion et d'action à propos de ces thématiques.

Programme : ICI   - Inscription gratuite - mais obligatoire - contacts : laura.rizzerio@unamur.be


Articles similaires

Maîtriser la mort ? Soirée-événement à Bruxelles

- Euthanasie et suicide assisté

Du débat de société à la question intime : le jeudi 9 juin 2011 à 20h, à BRUXELLES, ILMH (Institut Libre Marie Haps), 14  rue d'Arlon (Place du Luxembourg).

Tournée 2011 de l'Institut Européen de Bioéthique (IEB) et de l'Alliance pour les Droits de la Vie (ADV). Avec le professeur Etienne MONTERO, le docteur Xavier MIRABEL et Tugdual DERVILLE. 

Témoignages - Expériences - Eclairages - Reportages .
Quelles réponses apporter aux souffrances de la fin de vie ? Peut-on préparer, accompagner ceux...

Lire la suite

Une modification dans la profession de sages-femmes : elles peuvent aujourd’hui prescrire des contra

Une modification dans la profession de sages-femmes : elles peuvent aujourd’hui prescrire des contra

- Contraception

Sur base d'un Arrêté Royal qui vient d'être publié, les sages-femmes qui le désirent, pourront prescrire certains médicaments. La liste en  a été définie par un autre Arrêté Royal. Elles devront au préalable suivre un cours de 30h et passer un examen en pharmacologie. Dans la liste des médicaments figure les contraceptifs oraux.

Lire la suite

Demain jeudi 9 juin: Soir-événement "Maîtriser la mort?" à Bruxelles"

- Euthanasie et suicide assisté

Voir INFOS

Lire la suite