Deux séminaires pour changer son regard et vivre avec la personne ayant des troubles psychiques

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Santé mentale

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 21/03/2013

En Belgique, dans le secteur des soins et de la promotion de la santé mentale, les stratégies prenant en compte l'expertise des usagers et des proches – l'auto-soin et le self-help, l'expertise du vécu, la réhabilitation, la stimulation de l'autonomie et de l'empowerment – gagnent du terrain. Les personnes qui connaissent des troubles psychiques et leurs proches sont de plus en plus reconnus comme des partenaires. Leurs expertises, leurs sensibilités, leurs aspirations sont de plus en plus sollicitées.
Pour répondre à ces questions de manière plus systématique, le Fonds Julie Renson, le Fonds Reine Fabiola et la Fondation Roi Baudouin ont mandaté l'Université de Mons en vue de réaliser une cartographie de ces stratégies. Ces partenaires organisent ensemble deux séminaires qui seront des moments importants d'enrichissement et de validation du processus de recherche.
Les 2 séminaires proposés sont destinés aux usagers de la santé mentale, professionnels de l'aide non institutionnalisée, associations de patients, associations de familles, acteurs de première ligne, acteurs spécialisés de la santé mentale, accompagnateurs spécialisés, experts et décideurs.
1er séminaire : Qualité de vie des personnes avec des troubles psychiques : quelles expériences, quels soutiens, quels points d'appui ?
2e séminaire : Vivre avec une personne avec des troubles psychiques : donner / rechercher du soutien
 


Articles similaires

Belgique : renforcer les soins de santé mentale des personnes âgées ?

Belgique : renforcer les soins de santé mentale des personnes âgées ?

- Santé mentale

A l'heure où l'on évoque la question de l'euthanasie pour "Dépression" et "Fatique de vivre" (Voir Dossier IEB), le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) plaide pour un renforcement des soins de santé mentale des personnes âgées. Nul besoin de créer un réseau spécifique et séparé, comme cela existe pour les enfants et adolescents. Les personnes âgées constituent en effet une catégorie de patients très hétérogène. Leurs soins ne peuvent être organisés sur la seule base de l'âge, p...

Lire la suite

Encourager des initiatives pour l’accueil de personnes âgées.

Encourager des initiatives pour l’accueil de personnes âgées.

- Santé mentale

Paru au Moniteur du 6 septembre 2010: Le Gouvernement wallon a consacré la séance du 11 mars 2010 à la solidarité et en particulier à la solidarité intergénérationnelle. Dans ce cadre, il a adopté diverses mesures dont l'organisation d'expériences pilotes d'accueil familial en Wallonie. Les moyens financiers accordés à chaque expérience pilote s'élèvent à euro 72.500 pour une année de fonctionnement. Les objectifs de cette initiative sont les suivants :

1. Privilégier l'approche des personnes...

Lire la suite

Belgique : euthanasie des personnes atteintes de démence

Belgique : euthanasie des personnes atteintes de démence

- Santé mentale

Le 28 octobre 2010, une Proposition de loi relative aux personnes atteintes de démence a été déposée à la Chambre des représentants (Myriam Vanlerberghe, Renaat Landuyt et Maya Detiège). Il s'agit d'une reprise de la proposition 4-676/1 du Sénat.

Les auteurs partent du constat que la loi du 28 mai 2002 relative à l'euthanasie ne s'applique pas aux personnes atteintes de démence même si elles ont rédigé une déclaration anticipée à un moment ou elles étaient encore capables.

Les auteurs plaide...

Lire la suite