Belgique : euthanasie des personnes atteintes de démence

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Santé mentale

Actualités - Belgique

Publié le : 28/10/2010

Le 28 octobre 2010, une Proposition de loi relative aux personnes atteintes de démence a été déposée à la Chambre des représentants (Myriam Vanlerberghe, Renaat Landuyt et Maya Detiège). Il s'agit d'une reprise de la proposition 4-676/1 du Sénat.

Les auteurs partent du constat que la loi du 28 mai 2002 relative à l'euthanasie ne s'applique pas aux personnes atteintes de démence même si elles ont rédigé une déclaration anticipée à un moment ou elles étaient encore capables.

Les auteurs plaident que la démence est généralement progressive et proposent que toute personne, même déjà malade, puisse rédiger une déclaration anticipée dans laquelle elle précise le moment ou elle souhaite que l'on procède à l'arrêt actif de leur vie.

Cette déclaration vaudrait pour une durée qui ne serait plus limitée dans le temps. Ces personnes pourraient dès lors être euthanasiées, même en cas d'impossibilité totale d'exprimer leur consentement au moment de l'euthanasie (confusion, inconscience), et même si la déclaration anticipée a été rédigée de nombreuses années auparavant.

Les auteurs proposent également que si le médecin traitant refuse de pratiquer l'euthanasie, il ait l'obligation de transférer le dossier à un médecin qui accèdera à la demande écrite en vue de la « continuité des soins ».


Articles similaires

Belgique : les Wallons et les questions autour du vieillissement

Belgique : les Wallons et les questions autour du vieillissement

- Santé mentale

Une enquête intitulée Les Wallons face au vieillissement réalisée par la société de sondage Sonecom à la demande du Parlement wallon révèle trois principales craintes liées au vieillissement : la mauvaise santé physique (53,5%), les affections mentales (30,2%) et la perte d'autonomie dans le quotidien (28,1%).

De plus, il est intéressant de constater que 43.4% des personnes sondées ne connaissent pas les dispositifs d'aide aux personnes âgées existant au niveau local, régional et fédéral (ai...

Lire la suite

France et Belgique : nouvel élan pour les aidants proches

- Santé mentale



A l'initiative de la Fondation Roi Baudouin, l'ASBL Aidants proches fut créée en 2006 à Namur, dans le but d'accompagner et d'aider au maximum toutes les personnes qui passent beaucoup de temps, voire leur vie auprès de proches dépendants, malades, ou en situation de handicap.
Afin d'encourager la reconnaissance et l'implication essentielle de cet entourage confronté à la grande dépendance de leur proche, l'ASBL Aidants Proches a créé un nouvel outil pour mieux les aider. L'objet du projet e...

Lire la suite

Belgique : renforcer les soins de santé mentale des personnes âgées ?

Belgique : renforcer les soins de santé mentale des personnes âgées ?

- Santé mentale

A l'heure où l'on évoque la question de l'euthanasie pour "Dépression" et "Fatique de vivre" (Voir Dossier IEB), le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) plaide pour un renforcement des soins de santé mentale des personnes âgées. Nul besoin de créer un réseau spécifique et séparé, comme cela existe pour les enfants et adolescents. Les personnes âgées constituent en effet une catégorie de patients très hétérogène. Leurs soins ne peuvent être organisés sur la seule base de l'âge, p...

Lire la suite