Vers l’euthanasie au Québec

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Canada Canada

Publié le : 09/06/2014

Le Québec a adopté le 5 juin 2014, à 94 voix contre 22, une loi concernant les soins en fin de vie englobant les soins palliatifs et une « aide médicale à mourir ». Cette loi, qui ne concerne que la province du Québec et qui ne sera pas appliquée avant 18 mois, devrait être contestée par le gouvernement fédéral dans la mesure où l'euthanasie et le suicide assisté y sont interdits par le code pénal canadien.
Plusieurs ministres libéraux se sont opposés à cette loi dont Christine Saint Pierre, ministre des Relations internationales. « Ma conscience me dit que ce projet de loi-là, il va à l'encontre de la morale, il va à l'encontre de la vie, c'est de l'euthanasie et je pense qu'on a enrobé le terme euthanasie comme quand on était des petits enfants et qu'on nous mettait une pilule enrobée dans le sirop », a-t-elle confié avant la période des questions à l'Assemblée nationale, le jour du vote.
Plusieurs associations de citoyens, dont Vivre dans la Dignité ou encore le Rassemblement Québécois contre l'euthanasie, se sont mobilisées depuis de nombreux mois. Elles ont dénoncé cette loi comme une transgression à l'interdit de tuer, principe qui constitue l'un des fondements essentiels de la médecine. Elles sont déterminées à poursuivre leur opposition, y compris devant les tribunaux, contre l'injustice d'une loi qui ne protège plus les personnes vulnérables.
Source : Alliance Vita


Articles similaires

EUTHANASIE : autres pays

- Euthanasie et suicide assisté

Québec : premier Rapport de la Commission sur les soins de fin de vie (euthanasie)

Canada : l'impact de l'euthanasie sur le budget des soins de santé

La médiatisation excessive de l'euthanasie camoufle les véritables enjeux de la fin de vie

Luxembourg : 18 euthanasies et suicides assistés sur 2015-2016

CEDH : le petit Charlie Gard doit-il être débranché contre la volonté de ses parents ?

Oregon : Alzheimer et les directives anticipées

Royaume-Uni : la vie du petit Charlie Gard en questio...

Lire la suite

Peu de Belges organisent leur euthanasie

Peu de Belges organisent leur euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

p { margin-bottom: 0.21cm; }

Fin 2010, le nombre de déclarations anticipées d'euthanasie enregistrées auprès du SPF Santé publique s'élève à 24.046. Un article paru dans Le Soir mentionne que trois quarts de ces déclarations proviendraient de Flandre. D'après le quotidien, cette procédure resterait mal connue et contraignante. Un formulaire type permet aux citoyens d'exprimer leur souhait d'avoir recours à l'euthanasie dans certaines circonstances et lorsqu'ils ne seraient plus aptes à s'expr...

Lire la suite

Belgique : les médecins ont euthanasié 2 enfants et un adolescent

Belgique : les médecins ont euthanasié 2 enfants et un adolescent

- Euthanasie et suicide assisté

Agés de 9, 11 et 17 ans, ils ont été euthanasiés entre janvier 2016 et décembre 2017.

C'est ce que révèle le huitième rapport de la Commission fédérale de Contrôle et d'Evaluation de l'Euthanasie , couvrant la période 2016-2017. L'adolescent de dix-sept ans était atteint de la dystrophie musculaire de Duchenne, et le petit garçon de neuf ans avait une d'une tumeur au cerveau. Quant à l'enfant de 11 ans, il était atteint de fibrose kystique.

C'est en juillet 2014 que le gouvernement a voté l'...

Lire la suite