Un avis sur l'extension de l'euthanasie aux mineurs est en cours d'élaboration au sein de l'Académie

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique

Publié le : 30/10/2013

Les commissions de la Justice et des Affaires sociales du Sénat reprennent mercredi 6 novembre la discussion des articles de la proposition de loi qui étend la possibilité de l'euthanasie aux mineurs d'âge. Les travaux révèlent une fracture au sein de la majorité entre d'une part les socialistes et libéraux, auteurs de la proposition de loi, et d'autre part le cdH et le CD&V. Le cdH a demandé des auditions supplémentaires, ce qui a été refusé.
Un avis sur l'extension de l'euthanasie aux mineurs est en cours d'élaboration au sein de l'Académie royale de médecine, un organe consultatif auquel les autorités peuvent demander conseil en matière de santé publique, dont le sénateur Jacques Brotchi est le second vice-président.
La N-VA et les écologistes ont souhaité entamer la discussion des articles de la proposition de loi, mais ont néanmoins des réserves sur le texte, notamment sur la mention d'un « droit à l'euthanasie ».  La loi de 2002 établit une dépénalisation sous certaines conditions, non un droit. Les Verts souhaitent également voir supprimer l'accord requis des parents dès lors qu'un médecin doit,  par écrit, attester de la capacité de discernement du mineur.
S'il paraît très peu probable de rallier le cdH , les auteurs de la proposition ont les yeux tournés vers le CD&V. Els Van Hoof a précisé les objections de son groupe au texte. Parmi elles, la possibilité d'une euthanasie pour cause de souffrance psychique insupportable dont les chrétiens-démocrates flamands ne veulent pas entendre parler.

 


Articles similaires

Note de Synthèse : Rapport 2020 de la Commission Euthanasie en Belgique

Note de Synthèse : Rapport 2020 de la Commission Euthanasie en Belgique

- Euthanasie et suicide assisté

Depuis 2002, ce sont 22.081 personnes qui ont été officiellement euthanasiées en Belgique. Les chiffres pour les deux dernières années (2018 et 2019) sont respectivement de 2359 cas et 2656 cas. L'année 2019 a donc été caractérisée par une augmentation importante de 12,6 % des euthanasies déclarées.

La loi du 28 mai 2002 relative à l'euthanasie prévoit que la Commission fédérale de Contrôle et d'Evaluation de l'Euthanasie (CCEE), dresse tous les deux ans un rapport à l'intention du législateu...

Lire la suite

Euthanasie des bébés handicapés: controverse autour du « Protocole de Groningen »

Euthanasie des bébés handicapés: controverse autour du « Protocole de Groningen »

- Euthanasie et suicide assisté

Le "Protocole de Groningen " comprend une liste de critères qui permettent à un médecin de procéder à une euthanasie de bébés porteurs d'un handicap. En particulier, les parents doivent donner leur consentement, et le bébé doit souffrir de manière insupportable alors que son existence est sans espoir.

Cependant, depuis que le Gouvernement des Pays Bas a adopté ce protocole, aucun cas n'a été rapporté. En pratique, il semble que certains pédiatres optent pour l'arrêt de tout traitement, en ce ...

Lire la suite

Verpleegkundige pleegt moord of onwettige euthanasie?

Verpleegkundige pleegt moord of onwettige euthanasie?

- Euthanasie et suicide assisté

Op 5 mei 2014 werd gedurende een persconferentie bekend gemaakt dat een verpleegkundige uit Wevelgem al anderhalve week in de cel zit op verdenking van moord.  Het parket maakte bekend dat het gaat om feiten die zich afspeelden op een termijn van 30 jaar, men maakte niet bekend hoeveel gevallen er zouden zijn.
Er is nog onduidelijkheid of het gaat om patiënten die gevraagd hadden om euthanasie en hij daarop is ingegaan.  Echter euthanasie valt onder de verantwoordelijkheid van de arts, een ve...

Lire la suite