Un autre détenu belge demande à être euthanasié

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique

Publié le : 24/10/2013

Frank Van den Bleeken qui est interné sans espoir de sortie depuis trente ans dans une prison belge où il ne reçoit aucun soin de défense sociale, demande à la justice belge de l'euthanasier. Frank Van den Bleeken reconnaît qu'il est un monstre et annonce que s'il sort, “il recommencera certainement et rapidement”, faute en partie de n'avoir jamais reçu les soins adaptés aux internés.
Ces soins sont prodigués aux Pays-Bas mais alors que l'interné demande à être transféré dans une clinique néerlandaise spécialisée, le ministère de la Justice refuse : la loi belge ne permet pas d'extrader à l'étranger des internés. Son avocat Jos Van der Velpen a décidé d'assigner la ministre de la Justice devant le tribunal des référés de Bruxelles et demande que son client, à défaut d'être transféré aux Pays-Bas, soit euthanasié.
En septembre dernier, un détenu condamné à une lourde peine avait demandé et obtenu l'euthanasie. C'était une première en Belgique. Le cas de Van den Bleeken avait été alors évoqué. Un an après, l'euthanasie n'a toujours pas été permise dans son cas.

 


Articles similaires

Élargissement de l'euthanasie du côté flamand : vite et fort :

Élargissement de l'euthanasie du côté flamand : vite et fort :

- Euthanasie et suicide assisté

Une large majorité semble se dégager, surtout du côté flamand, en faveur d'un texte de consensus pour un élargissement de la loi autorisant l'euthanasie sous certaines conditions aux mineurs. Jean-Jacques De Gucht (Open VLD - photo) a demandé qu'outre la poursuite des auditions, les commissions entament également une discussion politique sur les points qui ont déjà été abordés lors des auditions précédentes, ce qui est le cas pour les mineurs. 
Guy Swennen (SP.A) a également plaidé en ce sens....

Lire la suite

Nouvelle Zélande : la Haute Cour refuse une demande d’euthanasie

Nouvelle Zélande : la Haute Cour refuse une demande d’euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Au motif qu'il lui restait peu de temps à vivre, Madame Seals, âgée de 42 ans et atteinte d'une tumeur au cerveau, souhaitait choisir elle-même le moment de sa mort et avait demandé à son médecin de l'aider à mourir, soit par euthanasie directe, soit par suicide assisté. Consentant, le médecin avait décidé, pour toute sécurité, de saisir la justice afin de s'assurer de la légalité de cette action, l'euthanasie et le suicide assisté n'étant pas dépénalisés en Nouvelle Zélande.

Ce vendredi 5 ju...

Lire la suite

Amélie Van Esbeen veut relancer le débat autour de l’euthanasie

Amélie Van Esbeen veut relancer le débat autour de l’euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

23 mars 2009 :
Amélie Van Esbeen (93 ans) n'est pas atteinte d'une maladie incurable, mais souffre de toutes sortes de petits maux qui rendent sa vie insupportable, dit-elle. Elle souhaite mourir mais, selon la loi, elle ne remplit pas les critères pour demander l'euthanasie. Wim Distelmans, le président de la commission d'évaluation de la loi sur l'euthanasie pense que la législation devrait pouvoir être étendue aux cas de certaines personnes très âgées. En particulier, dans des cas comme cel...

Lire la suite