Suisse : toujours plus d'assouplissement des conditions d'accès au suicide assisté

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Suisse

Publié le : 11/06/2014

L'assemblée générale de l'association suisse Exit s'est prononcée en faveur d'une extension de l'aide médicale au suicide pour les "personnes souffrant de polypathologies liées à l'âge". Exit ADMD Suisse romande s'était déjà déclarée favorable à une telle proposition le 26 avril dernier.
Jusqu'à aujourd'hui, "les deux associations proposaient l'aide au suicide pour les personnes atteintes d'une maladie incurable ou en phase terminale". Elles veulent donc aujourd'hui l'étendre aux personnes qui ne sont pas atteintes d'une maladie incurable. Selon elles, une telle pratique se justifierait par le vieillissement de la population. Concrètement, toute personne âgée désirant recourir au suicide assisté le pourra dès lors qu'elle souffre de plusieurs pathologies, dont aucune ne serait mortelle mais qui limiterait sa vie de manière importante.
Lors d'une interview, le président d'Exit Suisse romande, Jérôme Sobel, a déclaré: "Un médecin peut considérer que c'est une mauvaise idée. Mais si la personne a son discernement, elle est en droit de choisir le moment et le moyen de sa propre mort". Il ajoute qu'une polypathologie peut concerner, par exemple, "quelqu'un qui est âgé, qui a des problèmes de surdité importants et qui va en plus devenir aveugle", tout en ne définissant pas le terme "âgé", un terme qui dépendrait de la personne a précisé la présidente de l'organisation, Saskia Frei.
Source : Genethique/ Lematin.ch 24/05/2014
 


Articles similaires

L’île anglo-normande de Guernesey rejette le suicide assisté

L’île anglo-normande de Guernesey rejette le suicide assisté

- Euthanasie et suicide assisté

Le parlement de Guernesey, île britannique au large de la Normandie, a rejeté par 24 voix contre 14 une proposition de loi visant à légaliser le suicide assisté, votant plutôt en faveur d'une amélioration des soins palliatifs sur l'île.

Cette proposition représente la 10ème tentative de légalisation de l'euthanasie sur le territoire britannique depuis 2003, rejetée comme toutes les autres avant elle.

Le "Care Not Killing Alliance UK" s'opposait à cette légalisation aux côtés de l'Association...

Lire la suite

Pays-Bas : une proposition de loi pour autoriser le suicide assisté à partir de 75 ans

Pays-Bas : une proposition de loi pour autoriser le suicide assisté à partir de 75 ans

- Euthanasie et suicide assisté

Le Parlement néerlandais se penchera prochainement sur une proposition de loi visant à autoriser l'aide au suicide pour "vie accomplie" à partir de 75 ans, en dehors de toute condition médicale. Le texte, déposé par la députée Pia Dijkstra du parti D66 (gauche libérale), représente un pas de plus vers la consécration d'un "droit à mourir", dans un pays où déjà 4,2 % (en 2019) de la population meurt par euthanasie.

 

L'exposé des motifs de la proposition pose comme principe de départ que la d...

Lire la suite

Oregon : suicides assistés

Oregon : suicides assistés

- Euthanasie et suicide assisté

Le rapport 2013 relatif au suicide assisté dans l'Etat d'Oregon aux Etats-Unis, vient d'être publié. 71 personnes en 2013 se sont suicidées dans le cadre de cette loi. La raison invoquée pour mettre fin à leurs jours, était de pouvoir contrôler leur mort.
Il faut rappeler que le suicide assisté se distingue de l'acte d'euthanasie puisque c'est le patient lui-même qui provoque sa propre mort, par des produits que lui a laissés le médecin. Celui-ci est présent pour veiller à ce que la mort survi...

Lire la suite