Suisse : suicides assistés

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Suisse Suisse

Publié le : 21/03/2014

Une équipe de chercheurs suisses - dans le cadre de l'étude nationale de Cohorte - dirigée par Matthias Eggerfrom ( Berne), vient de publier dans le International Journal of Epidemiology de Janvier 2014, les résultats de leur recherche sur le facteur socio-économique associé au suicide assisté.  Dans cette étude les chercheurs ont étudié le phénomène des suicides assistés pratiqués par des associations promouvant le droit de mourir, et ce de 2003 à 2008, combinant leurs informations avec celles d'une étude longitudinale du recensement de la population suisse.
Les principales conclusions sont les suivantes:
- le suicide assisté a été associé au sexe féminin et à des indicateurs de vulnérabilité tels que vivre seul ou être divorcé, mais aussi à une éducation et une position socio-économique plus élevée.
- tumeurs malignes et affections du système nerveux sont les causes communes sur les certificats de décès, mais dans 16% des cas, aucune cause sous-jacente n'a été enregistrée. Dans 20 cas individuels, un trouble mental a été la seule cause sous-jacente.
L'article en anglais
 


Articles similaires

Suisse : suicides assistés en augmentation de 26%

Suisse : suicides assistés en augmentation de 26%

- Euthanasie et suicide assisté

Selon l'office national des statistiques suisse, le nombre de suicides assistés a connu une augmentation sans précédent en 2014, soit 26%. Swissinfo fait état de 742 personnes y ont eu recours, soit 2,5 fois plus que 5 ans auparavant, ce qui représente 1,2% des personnes décédées pour cette même année. Dans 42% des cas, le suicide assisté a été justifié par l'évolution d'une maladie cancéreuse.

Le groupe EXIT, qui organise des suicides assistés, fait pour sa part état de 34% d'augmentation en...

Lire la suite

Suisse : les médecins dépassés par la fin de vie ?

Suisse : les médecins dépassés par la fin de vie ?

- Euthanasie et suicide assisté

En Suisse, la majorité des habitants meurent en milieu hospitalier, où les soins se focalisent sur les troubles physiques, alors que les besoins spécifiques à la fin de vie, psycho-sociaux et spirituels, sont délaissés. Les soins palliatifs, encore peu établis dans ce pays, ne font d'ailleurs pas partie de la formation des médecins.

Terminer sa vie chez soi n'est pas toujours chose facile en Suisse. S'il existe des formes d'aide, elles sont peu connues et peu accessibles. Les coûts des soins...

Lire la suite

Annulation d'un arrêt CEDH : Gross c. Suisse

Annulation d'un arrêt CEDH : Gross c. Suisse

- Euthanasie et suicide assisté

La Cour Européenne des Droits de l'Homme, réunie en Grande Chambre (17 juges), a rendu ce 30 septembre 2014 un nouvel arrêt dans l'affaire Gross contre Suisse.
L'on se souviendra qu'une chambre de la Cour (7 juges) avait rendu en mai 2013 un arrêt condamnant la Suisse pour violation de l'article 8 de la Convention (Droit au respect de la vie privée et familiale). La chambre de la Cour avait estimé que la loi suisse, tout en offrant à madame Gross la possibilité d'obtenir une dose létale de méd...

Lire la suite