Suisse : explosion des demandes de suicide assisté

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 08/03/2016

La Suisse a modifié son Code pénal en 2001 afin d'autoriser « l'assistance au suicide », « à condition que celle-ci ne soit pas motivée par un mobile égoïste ». Plusieurs associations offrent aujourd'hui ce « service » de mort non seulement aux nationaux mais aussi aux étrangers qui souhaiteraient qu'on les aide à mettre fin à leurs jours. Il semble que le nombre de personnes qui y ont recours ne cesse d'augmenter.
Parmi ces associations, Exit Suisse alémanique vient de communiquer ses chiffres pour l'année 2015. Les demandes d'aides au suicide « ont explosé » : 782 « cas » en 2015, soit « 30% de plus qu'en 2014 ». Exit Suisse romande devrait publier ses chiffres en avril, mais déjà « la tendance semble identique ».

A noter aussi que l'Hôpital du Valais vient d'accepter que des suicides assistés se passent en son sein. Une telle situation devra néanmoins rester exceptionnellement réservée aux personnes qui n'ont aucune autre alternative, et dont l'état de santé est tel qu'elles ne peuvent décéder ailleurs qu'en établissement de santé. Les associations de patients dénoncent toutefois une dangereuse confusion des genres puisque le suicide assisté n'est une mission du service public hospitalier.
Rappelons qu'en Belgique, l'euthanasie a été dépénalisée  en 2002, alors que le suicide assisté ne l'est pas.


Articles similaires

Les médecins et psychiatres traitants poussés à trancher eux-mêmes les demandes d’euthanasie

Les médecins et psychiatres traitants poussés à trancher eux-mêmes les demandes d’euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Une évaluation de la pratique d'euthanasies a montré que ces dernières années, les psychiatres aux Pays-Bas étaient de plus en plus réticents par rapport à l'euthanasie pour leurs patients ; en 1995, 53% considéraient comme impensable le fait d'aider leurs patients au suicide, contre 63% en 2016.

Une commission a été chargée de réviser la directive sur l'euthanasie des patients psychiatriques.  Elle a constaté que ces patients en demande d'euthanasie et confrontés à la réticence de leur médec...

Lire la suite

Allemagne : prohibition de l’euthanasie et interdiction du suicide assisté commercial

Allemagne : prohibition de l’euthanasie et interdiction du suicide assisté commercial

- Euthanasie et suicide assisté

Le jeudi 6 novembre 2015 le Bundestag allemand a voté une loi interdisant le suicide assisté professionnalisé. Désormais, aider une personne à mourir et en retirer un avantage financier, est passible de trois ans d'emprisonnement. Sont visées les entreprises et associations fournissant ce type de service, mais aussi « toute personne physique (Ndlr : et donc aussi les médecins) capable d'aider de manière répétée des malades à mourir ».
Jusqu'ici, traumatisée par l'expérience nazie, l'Allemagne ...

Lire la suite

Suicide assisté dans le Victoria : dix fois plus de cas que prévu pour la première année

Suicide assisté dans le Victoria : dix fois plus de cas que prévu pour la première année

- Euthanasie et suicide assisté

Entre juin 2019 et juin 2020, 124 personnes sont décédées d'un suicide assisté dans l'État australien du Victoria. C'est ce que révèle le rapport du comité chargé de veiller à l'application de la nouvelle loi sur le suicide assisté, le 'Voluntary Assisted Dying Review Board'. Les estimations avant l'adoption de la loi n'avaient pourtant prédit qu'une douzaine de cas pour cette première année.  

Selon le rapport du ministère de la santé, les demandes de suicide assisté déclarées « éligibles » ...

Lire la suite