Sondage : les Belges sont contre l'euthanasie des mineurs

Publié le : Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté Actualités Temps de lecture : 0 min.

 Imprimer

Au moment où les élus politiques étudient certaines nouvelles propositions de loi en matière d'euthanasie, un sondage en ligne organisé par "Génération défi" (jeunes du MR) relatif à l'euthanasie des mineurs donne des résultats intéressants.
A la question "Etes-vous pour l'euthanasie des mineurs ? "13% des internautes disent  oui et  87%  disent non.
(jeudi 20 juin 2013)
Sondage ICI
 


Articles similaires

Le Portugal refuse l’euthanasie

Le Portugal refuse l’euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Le législateur portugais a refusé ce mardi 29 mai 2018 de légaliser l'euthanasie et le suicide médicalement assisté. La proposition du parti socialiste, au pouvoir, a été rejetée avec 115 voix contre, 110 voix pour et quatre abstentions.

Le vote s'annonçait serré. Lors d'un sondage paru il y a quelques semaines, 89% des portugais sondés s'étaient prononcés en faveur du développement des soins palliatifs et de l'accompagnement en cas de maladie grave, contre 7 % seulement en faveur de l'eutha...

Lire la suite

Les raisons de ma démission de la commission Euthanasie

Les raisons de ma démission de la commission Euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Complétant notre Bulletin du 22 février 2018 , voici la traduction de la lettre du Dr Vanopdenbosch

Cher Président de la Chambre des Représentants,
Cher Président de la Commission de la Santé Publique de la Chambre,

Par la présente, je tiens à donner ma démission de la fonction de membre suppléant de la Commission Fédérale de contrôle et d'évaluation de l'Euthanasie (CFCEE). C'est à juste titre que la Chambre des Représentants se pose la question de l'indépendance et du rôle de cette commiss...

Lire la suite

L’Espagne se prépare à l’euthanasie par omission

L’Espagne se prépare à l’euthanasie par omission

- Euthanasie et suicide assisté

« Tous les professionnels de la santé impliqués dans le soin des patients ont l'obligation de respecter la volonté, les valeurs, croyances et préférences de ceux-ci dans la prise de décisions médicales.(...) Ils doivent s'abstenir d'imposer des critères d'action basés sur leurs propres croyances ou convictions personnelles », stipule la proposition de loi sur la « mort digne » (muerte digna), adoptée le 21 décembre 2018 par le Congrès des députés en Espagne.

Pour garantir une fin de vie « dig...

Lire la suite