Royaume-Uni : l’Association des Médecins Britanniques opposée à toute forme de suicide assisté

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 24/09/2015

Lors de sa dernière assemblée générale, la « British Medical Association » a rendu un avis sur le suicide assisté. Elle y indique sa ferme opposition à toute forme de suicide assisté, réaffirmant le bien-fondé de l'actuel régime juridique. De plus, la BMA encourage les établissements à mettre en place des structures de soins palliatifs adaptées et accessibles à tous et qui permettent de répondre à la souffrance des personnes en leur assurant une mort dans des conditions dignes.
La BMA est une association professionnelle et un syndicat officiel au Royaume-Uni. Son avis peut être considéré comme représentatif de la majorité des médecins britanniques, qui  se positionnent clairement contre le suicide assisté et l'euthanasie, volontaire ou non.
Pour ces médecins, la légalisation de telles pratiques irait à l'encontre de l'éthique médicale et mettrait en péril les personnes les plus vulnérables. En outre, une telle décision mettrait à mal l'obligation de ne pas tuer et risquerait d'entraîner toute la société sur une pente glissante, dont les conséquences seraient ingérables.
Alors que la Chambre des communes a récemment rejeté un projet de loi sur le suicide assisté et que le Premier Ministre exprimé son opposition à une telle mesure, cet avis médical conforte l'opposition du Royaume-Uni à l'euthanasie et au suicide assisté.

Source : BMA
 


Articles similaires

Porte ouverte à l’euthanasie par omission de soins au Royaume-Uni

Porte ouverte à l’euthanasie par omission de soins au Royaume-Uni

- Euthanasie et suicide assisté

Depuis l'arrêt An NHS Trust et autres c. Y de la Cour Suprême au Royaume-Uni de juillet dernier, le médecin et la famille d'une personne en état végétatif peuvent convenir que l'arrêt de l'hydratation et de l'alimentation du patient sont dans son meilleur intérêt, et provoquer sa mort sans l'aval d'un juge. Le Conseil Général des Médecins (General Medical Council) vient de publier ses directives en la matière.

L'arrêt de soins concerne des patients encore éveillés mais dans un état permanent ...

Lire la suite

Pays-Bas : faut-il une nouvelle loi pour le suicide assisté des personnes âgées ?

Pays-Bas : faut-il une nouvelle loi pour le suicide assisté des personnes âgées ?

- Euthanasie et suicide assisté

« Pour des raisons pratiques et aussi de principe, une loi autorisant l'aide au suicide pour les personnes âgées qui souhaitent terminer leur vie, n'est absolument pas souhaitable ». C'est ce qu'affirme en substance le communiqué de la Société royale néerlandaise des médecins (KNMG), qui regroupe plus de 59.000 praticiens aux Pays-Bas.

Récemment, les deux ministres sortants, de la Santé et de la Justice, avaient communiqué en sens contraire dans une lettre envoyée au Parlement. Ils y suggérai...

Lire la suite

Pays-Bas : des pharmaciens refusent de fournir les produits euthanasiants aux médecins.

Pays-Bas : des pharmaciens refusent de fournir les produits euthanasiants aux médecins.

- Euthanasie et suicide assisté

Un certain nombre de médecins appartenant à la Levenseindekliniek aux Pays-Bas (clinique de fin de vie) s'irritent du fait que des pharmaciens leur auraient déjà refusé la vente des produits servant à euthanasier un patient.
Certains pharmaciens l'ont fait par conviction, d'autres parce qu'ils estimaient ne pas être en accord avec certains actes d'euthanasie notamment chez des personnes atteintes de démence, ou qui exprimaient tout simplement leur « fatigue de vivre ». Il arrive également qu'u...

Lire la suite