Réseau de passeurs organisé pour personnes en demande d'euthanasie

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 26/06/2018

Entre 7.000 € et 11.000 € ” hors transport" titrait un article dans un média français. C'est le coût estimé par Jacqueline Jencquel, déléguée nationale chargée de l'accompagnement vers l'étranger et des relations avec les autres groupements dans le monde pour l'Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD). Elle assure le "relais" vers les pays comme la Belgique, le Luxembourg, les Pays-Bas et la Suisse, pays ayant légalisé l'euthanasie ou le suicide assisté. " En dix ans, j'en ai accompagné une soixantaine à un moment ou à un autre de leur démarche".

"En Suisse, les suicides assistés se déroulent dans des lieux privés, des appartements ou des maisons. Contrairement à l'euthanasie, où c'est le médecin qui met fin à la vie du patient, c'est à la personne de libérer le puissant barbiturique dans sa perfusion, du pentobarbital de sodium dans ce cas.", précise l'article.

Plusieurs reportages ont également mis en lumière ces pratiques transfrontalières, qui, relayées par les médias, sont souvent utilisées pour influencer l'opinion publique des pays qui se refusent à dépénaliser ces gestes de mort provoquée, dont la France.

Malgré les précautions que prendront les médecins, le risque existe réellement de voir ces pratiques s'organiser de plus en plus et tirer profit de la vulnérabilité des personnes malades et désespérées.


Articles similaires

Euthanasie: propositions déposées au Sénat

Euthanasie: propositions déposées au Sénat

- Euthanasie et suicide assisté

Le 9 mai, deux propositions de loi modifiant la loi du 28 mai 2002 relative à l'euthanasie ont été déposées notamment par Marleen Temmermans.
Ces propositions de loi n°5-1610/1 et n°5-1611/1 reprennent des propositions de loi précédemment déposées par Myriam Vanlerberghe en 2007 et 2008. Les auteurs souhaitent par la première étendre l'euthanasie aux mineurs sans distinction d'âge. L'euthanasie pourrait être demandée par le mineur lui-même s'il dispose de la faculté de discernement. S'il ne di...

Lire la suite

L’euthanasie, toujours plus loin…

L’euthanasie, toujours plus loin…

- Euthanasie et suicide assisté

L'euthanasie pour « fatigue de vivre » revient sur la scène politique et médiatique, suite aux déclarations de la présidente de l'Open VLD, Gwendolyn Rutten. Le parti avait déjà lancé l'idée en août 2017. Tout comme il y a deux ans, l'appel à autoriser l'euthanasie pour fatigue de vivre a suscité de vives réactions, tant parmi la population que du côté politique ou médical.

L'écrivain Arne De Winde a mal vécu l'euthanasie de son père l'an dernier, et dans une opinion publiée par De Standaard,...

Lire la suite

Pays-Bas : conférence bisannuelle sur l'euthanasie de la NVVE

Pays-Bas : conférence bisannuelle sur l'euthanasie de la NVVE

- Euthanasie et suicide assisté

Du 11 au 14 mai 2016, à l'initiative de la NVVE (correspondante néerlandaise de l'ADMD), plus de 400 personnes se sont réunies à Amsterdam, à l'occasion de la « Biennale mondiale sur l'euthanasie ». L'objectif en était de mener une réflexion sur la pratique de l'euthanasie dans les pays où elle est légalisée, de faire le point sur sa promotion au niveau mondial. Des participants du monde entier ont ainsi fait le déplacement pour assister aux différents exposés et participer aux ateliers propos...

Lire la suite