Recordaantal wilsverklaringen euthanasie in 2013

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 23/01/2014

In België zijn vorig jaar 20.414 wilsverklaringen voor euthanasie geregistreerd. Dat is een record en een stijging van 60 procent in vergelijking met de 12.728 registraties van 2012. Dat blijkt uit gegevens van de federale overheidsdienst (FOD) Volksgezondheid.

Didactische Fiche: "Wilsverklaring inzake euthanasie"


Articles similaires

Belgique : l'euthanasie en dehors du cadre légal?

Belgique : l'euthanasie en dehors du cadre légal?

- Euthanasie et suicide assisté

De nombreux médecins et infirmières provoquent intentionnellement la mort de leur patient, ne respectant pas le cadre de la loi dépénalisant l'euthanasie.
Plusieurs points révélés par deux études réalisées par l'équipe « End-of-life Care Research Group » de la VUB démontrent le non-respect évident de plusieurs dispositions essentielles de la loi dépénalisant l'euthanasie. 
La première étude analyse les réponses de médecins en Flandre qui ont eu à certifier la mort d'un patient. Ayant utilisé d...

Lire la suite

Clinique de la fin de vie ou clinique de l’euthanasie ?

Clinique de la fin de vie ou clinique de l’euthanasie ?

- Euthanasie et suicide assisté

Les déclarations à propos d'une clinique de l'euthanasie du Dr Distelmans ont provoqué, en janvier 2011, un tollé général. (Bulletin de l'IEB) On croyait le dossier enterré. Or voici que l'UZ Brussel (VUB) met sur pieds avec l'Academisch Medisch Centrum Wemmel une initiative pour  "encadrer" les patients terminaux ou incurables.
L'objectif de celle-ci serait d'instaurer une "consultation de seconde ligne"  (médecins et infirmières formés à la pratique de l'euthanasie) pour les patients souffra...

Lire la suite

Distelmans: "Un nouveau débat sur l'euthanasie s'impose"

Distelmans: "Un nouveau débat sur l'euthanasie s'impose"

- Euthanasie et suicide assisté

Wim Distelmans, professeur en médecine palliative à la VUB et président de la Commission fédérale de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie, plaide pour la réouverture du débat concernant l'euthanasie, apprend-on dans l'hebdomadaire médical flamand De Huisarts. Il souhaite ainsi que les personnes présentant une "incapacité irrévocable acquise d'exprimer ce qu'elles veulent" entrent en ligne de compte pour une euthanasie. Il s'agit entre autres de patients souffrant d'une tumeur au cerveau ou...

Lire la suite