Quelques chiffres sur la pratique de l’euthanasie en Belgique

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique

Publié le : 02/02/2010

Un billet paru récemment dans The New England Journal of Medecine, sous le titre « Medical End-of-life Practices under Euthanasia Law in Belgium » » (NEMJ, September 10, 2009: 1119-1121) fournit quelques données relatives à la pratique de l'euthanasie en Belgique. 
Le billet est signé par Johan Bilsen, Joachim Cohen, Kenneth Chambaere, Geert Pousset et Luc Deliens, de la VUB, Bregje D. Onwuteaka-Philipsen, de l'Université d'Amsterdam, et Freddy Mortier, de l'Université de Gand.  

En 2007, les auteurs ont mené une étude de suivi de deux vastes enquêtes sur les pratiques de fin de vie médicalisée réalisées en 1998 et 2001. 58,4 % des médecins sondés ont répondu au questionnaire qui leur a été adressé. 
Il ressort du sondage réalisé qu'1,9% du total des décès survenus en Flandres en 2007 résulte d'une euthanasie (Ending of life at patient's explicit request). Ce taux est plus élevé qu'en 1998 (1,1%) et 2001 (0,3%). Par ailleurs, les morts provoquée sans le consentement explicite du patient (Ending of life without patient's explicit request) représentent 1,8% des décès survenus en Flandres en 2007. 
Autrement dit, le nombre d'euthanasies pratiquées sur demande est pratiquement équivalent au nombre de morts provoquées sans le consentement explicite du patient. 
Sur les 54.881 morts recensés en Flandres en 2007, 1042 sont survenues à la suite d'une euthanasie pratiquée sur demande et 987 à la suite d'une mort donnée sans le consentement explicite du patient. 
Il est intéressant de mettre ces chiffres en parallèle avec ceux relatifs aux euthanasies déclarées. En 2007, sur un total de 495 euthanasies déclarées à la Commission fédérale de contrôle et d'évaluation de l'application de la loi sur l'euthanasie, 412 l'ont été en néerlandais et 83 en français (cf. Commission fédérale de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie, Troisième rapport aux Chambres législatives (Années 2006 et 2007), p. 11).  

En d'autres termes, sur un total de 2029 morts provoquées en Flandres en 2007, 412 seulement ont été déclarées à la Commission de contrôle (soit 20,3% du total des morts provoquées) contre 1617 qui n'ont fait l'objet d'aucune déclaration (soit 79,7% du total des morts provoquées).  

Au total, si ces chiffres sont exacts, ils révèlent un nombre élevé de morts provoquées sans demande explicite du patient (987 des 2029 morts provoquées en Flandres en 2007) et un faible pourcentage des euthanasies effectivement déclarées à la Commission de contrôle (20,3% du total des morts provoquées).

Source: IEB


Articles similaires

Euthanasie voor kinderen weer op de Nederlandse agenda

Euthanasie voor kinderen weer op de Nederlandse agenda

- Euthanasie et suicide assisté

Dr Eduard Verhagen, kinderarts van het UMC Groningen en de vader van het Groningen-protocol, zette euthanasie voor kinderen weer op de Nederlandse agenda. In Nederland worden kinderen vanaf 12 jaar als wilsbekwaam geacht, in de euthanasiewetgeving, al is tot 16 jaar ook instemming van de ouders vereist.
Het KNMG* (artsenvereniging die 75% van de artsen vertegenwoordigd) liet via haar woordvoerder weten dat: "Als de arts met grote behoedzaamheid handelt, is levensbeëindiging door artsen bij ...

Lire la suite

1.	Vingt cinq enfants euthanasiés en Belgique ?

1. Vingt cinq enfants euthanasiés en Belgique ?

- Euthanasie et suicide assisté

Selon une étude de la VUB (Vrije Universiteit Brussel) récemment publiée dans l' « Américan Journal of Critical care », l'euthanasie des enfants serait une réalité dans les unités de soins intensifs pédiatriques. Sur les 89 infirmières qui ont accepté de participer à l'étude, 76 affirment être intervenues au cours des deux dernières années dans un cas ou il y aurait eu décision d'interrompre la vie d'un petit malade. 89 % de ces soignants estiment que l'euthanasie devrait pouvoir être demandée...

Lire la suite

L’euthanasie doit toujours être interdite!

L’euthanasie doit toujours être interdite!

- Euthanasie et suicide assisté

Résolution du Conseil de l'Europe.

Appelée à prendre position sur les directives anticipées ayant pour but de permettre à chacun d'exprimer anticipativement sa volonté de ne pas être maintenu en vie en telle ou telle circonstance, l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) a tenu à rappeler l'interdiction absolue de l'euthanasie.
Dans sa résolution 1859, intitulée « Protéger les droits humains et la dignité de la personne en tenant compte des souhaits précédemment exprimés par le...

Lire la suite