Quelques chiffres sur la pratique de l’euthanasie en Belgique

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique

Publié le : 02/02/2010

Un billet paru récemment dans The New England Journal of Medecine, sous le titre « Medical End-of-life Practices under Euthanasia Law in Belgium » » (NEMJ, September 10, 2009: 1119-1121) fournit quelques données relatives à la pratique de l'euthanasie en Belgique. 
Le billet est signé par Johan Bilsen, Joachim Cohen, Kenneth Chambaere, Geert Pousset et Luc Deliens, de la VUB, Bregje D. Onwuteaka-Philipsen, de l'Université d'Amsterdam, et Freddy Mortier, de l'Université de Gand.  

En 2007, les auteurs ont mené une étude de suivi de deux vastes enquêtes sur les pratiques de fin de vie médicalisée réalisées en 1998 et 2001. 58,4 % des médecins sondés ont répondu au questionnaire qui leur a été adressé. 
Il ressort du sondage réalisé qu'1,9% du total des décès survenus en Flandres en 2007 résulte d'une euthanasie (Ending of life at patient's explicit request). Ce taux est plus élevé qu'en 1998 (1,1%) et 2001 (0,3%). Par ailleurs, les morts provoquée sans le consentement explicite du patient (Ending of life without patient's explicit request) représentent 1,8% des décès survenus en Flandres en 2007. 
Autrement dit, le nombre d'euthanasies pratiquées sur demande est pratiquement équivalent au nombre de morts provoquées sans le consentement explicite du patient. 
Sur les 54.881 morts recensés en Flandres en 2007, 1042 sont survenues à la suite d'une euthanasie pratiquée sur demande et 987 à la suite d'une mort donnée sans le consentement explicite du patient. 
Il est intéressant de mettre ces chiffres en parallèle avec ceux relatifs aux euthanasies déclarées. En 2007, sur un total de 495 euthanasies déclarées à la Commission fédérale de contrôle et d'évaluation de l'application de la loi sur l'euthanasie, 412 l'ont été en néerlandais et 83 en français (cf. Commission fédérale de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie, Troisième rapport aux Chambres législatives (Années 2006 et 2007), p. 11).  

En d'autres termes, sur un total de 2029 morts provoquées en Flandres en 2007, 412 seulement ont été déclarées à la Commission de contrôle (soit 20,3% du total des morts provoquées) contre 1617 qui n'ont fait l'objet d'aucune déclaration (soit 79,7% du total des morts provoquées).  

Au total, si ces chiffres sont exacts, ils révèlent un nombre élevé de morts provoquées sans demande explicite du patient (987 des 2029 morts provoquées en Flandres en 2007) et un faible pourcentage des euthanasies effectivement déclarées à la Commission de contrôle (20,3% du total des morts provoquées).

Source: IEB


Articles similaires

Euthanasie : plainte contre la Belgique devant la CEDH

Euthanasie : plainte contre la Belgique devant la CEDH

- Euthanasie et suicide assisté

L'Alliance Defending Freedom (ADF) vient d'annoncer le dépôt d'une requête dirigée contre la Belgique devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme par Tom MORTIER, dont la mère est décédée suite à une euthanasie pratiquée par le Docteur DISTELMANS, au motif que cette patiente souffrait d'une « dépression incurable ». Son fils n'en fut avisé que le lendemain du décès au terme d'une conversation téléphonique reçue de la part de l'hôpital.
Monsieur MORTIER se plaint de la violation des article...

Lire la suite

Un prisonnier réaffirme sa demande d'euthanasie

Un prisonnier réaffirme sa demande d'euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

La procédure en référé que l'interné Frank Van Den Bleeken a engagée contre la ministre de la Justice Annemie Turtelboom sera remise, devant le tribunal de première instance de Bruxelles, au 6 janvier prochain. Le juge des référés doit en effet attendre que la cour d'appel rende sa décision concernant la recevabilité de l'appel interjeté par la ministre de la Justice contre un jugement intermédiaire dans cette affaire, a indiqué le conseil de Frank Van Den Bleeken.
Ce dernier, qui aura bientôt...

Lire la suite

Euthanasie des enfants : accélération pour un passage en force

Euthanasie des enfants : accélération pour un passage en force

- Euthanasie et suicide assisté

La Commission de la Justice n'a pas fait droit mardi aux demandes d'auditions et d'avis exprimées dans l'examen du projet de loi qui étend l'euthanasie aux mineurs. La discussion générale pourra donc commencer la semaine prochaine. Le vote définitif du texte, transmis par le Sénat, devrait donc très probablement intervenir avant la fin de la législature.
Avant les vacances, le Sénat a approuvé une proposition de loi qui étend aux mineurs la loi de 2002 sur l'euthanasie. Une majorité de rechang...

Lire la suite