Pourquoi les communistes portugais ont-ils voté contre l’euthanasie ?

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 06/06/2018

Le parti communiste vient de voter contre la dépénalisation de l'euthanasie au Portugal. Selon Antonio Filipe, député communiste, l'euthanasie n'est pas un signe de progrès mais un pas en arrière de civilisation avec de profondes implications sociales pour le vivre ensemble.

« Dans un contexte où la vie humaine est fréquemment soumise à des critères utilitaristes, économiques et de dépenses publiques, la légalisation de la mort provoquée, constituerait un véritable recul de civilisation », affirme-t-il. « Accélérer la mort de ceux dont la société ne veut plus s'occuper parce qu'ils sont fragiles et trop coûteux, est inacceptable. Face à un être humain qui souffre, la solution n'est pas de fuir ses responsabilités en promouvant la mort accélérée, mais bien d'accompagner la personne jusqu'au bout dans la dignité qui est la sienne »

 Source : Morning Star


Articles similaires

EUTHANASIE : Pays-Bas

- Euthanasie et suicide assisté

450 médecins aux Pays-Bas s'opposent à l'euthanasie de patients atteints de démence

accroissement de 10% des cas d'euthanasie en 2016

la clinique de fin de vie en pleine croissance

érosion de la loi euthanasie et dangers pour les personnes atteintes de démence

nouvelle euthanasie en duo

4.7 milliards d'euros par an pour soigner les malades atteints de troubles psychiatriques

pas de « droit » à l'euthanasie, rappellent les médecins

le contrôle de l'euthanasie remis en cause par des cherc...

Lire la suite

L’Espagne se prépare à l’euthanasie par omission

L’Espagne se prépare à l’euthanasie par omission

- Euthanasie et suicide assisté

« Tous les professionnels de la santé impliqués dans le soin des patients ont l'obligation de respecter la volonté, les valeurs, croyances et préférences de ceux-ci dans la prise de décisions médicales.(...) Ils doivent s'abstenir d'imposer des critères d'action basés sur leurs propres croyances ou convictions personnelles », stipule la proposition de loi sur la « mort digne » (muerte digna), adoptée le 21 décembre 2018 par le Congrès des députés en Espagne.

Pour garantir une fin de vie « dig...

Lire la suite

Explosion du nombre d’euthanasies au Québec

Explosion du nombre d’euthanasies au Québec

- Euthanasie et suicide assisté

« La Commission a dû analyser 10 fois plus « d'aides médicales à mourir » (AMM) (Euthanasies) que ce qui était prévu au départ » a fait savoir la Ministre de la Santé et des Services sociaux québécoise le 3 avril dernier.

Ce premier Rapport sur la situation sur les soins de fin de vie au Québec couvre la période du 10 décembre 2015 (date d'entrée en vigueur de la loi) au 31 mars 2018.

Plusieurs points sont à relever.

Le rapport fait état de 1.632 euthanasies pratiquées, avec des chiffres...

Lire la suite