Pourquoi les communistes portugais ont-ils voté contre l’euthanasie ?

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 06/06/2018

Le parti communiste vient de voter contre la dépénalisation de l'euthanasie au Portugal. Selon Antonio Filipe, député communiste, l'euthanasie n'est pas un signe de progrès mais un pas en arrière de civilisation avec de profondes implications sociales pour le vivre ensemble.

« Dans un contexte où la vie humaine est fréquemment soumise à des critères utilitaristes, économiques et de dépenses publiques, la légalisation de la mort provoquée, constituerait un véritable recul de civilisation », affirme-t-il. « Accélérer la mort de ceux dont la société ne veut plus s'occuper parce qu'ils sont fragiles et trop coûteux, est inacceptable. Face à un être humain qui souffre, la solution n'est pas de fuir ses responsabilités en promouvant la mort accélérée, mais bien d'accompagner la personne jusqu'au bout dans la dignité qui est la sienne »

 Source : Morning Star


Articles similaires

Euthanasie : plainte contre la Belgique devant la CEDH

Euthanasie : plainte contre la Belgique devant la CEDH

- Euthanasie et suicide assisté

L'Alliance Defending Freedom (ADF) vient d'annoncer le dépôt d'une requête dirigée contre la Belgique devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme par Tom MORTIER, dont la mère est décédée suite à une euthanasie pratiquée par le Docteur DISTELMANS, au motif que cette patiente souffrait d'une « dépression incurable ». Son fils n'en fut avisé que le lendemain du décès au terme d'une conversation téléphonique reçue de la part de l'hôpital.
Monsieur MORTIER se plaint de la violation des article...

Lire la suite

L’enregistrement des sédations palliatives palliera-t-il les euthanasies « camouflées » ?

L’enregistrement des sédations palliatives palliera-t-il les euthanasies « camouflées » ?

- Euthanasie et suicide assisté

L'UZ Brussel, hôpital universitaire de la VUB, va désormais procéder à l'enregistrement systématique de chaque sédation palliative pratiquée en son sein.
Le fait d'enregistrer les sédations n'est pas une première mondiale, puisque cela se fait déjà au Québec. Leur Loi "concernant les soins de fin de vie", entrée en vigueur le 10 décembre 2015, prévoit que le médecin qui administre une sédation palliative continue doit préalablement obtenir un consentement libre et éclairé du patient ou de son ...

Lire la suite

Belgique : euthanasie des mineurs

Belgique : euthanasie des mineurs

- Euthanasie et suicide assisté

Les mêmes auteurs ont également déposé le 28 octobre 2010 une proposition de loi relative à l'euthanasie des mineurs.

Ils proposent que tout mineur ayant la faculté de discernement (12 ans) puisse demander l'euthanasie dans les mêmes conditions qu'une personne majeure. La décision serait prise en accord avec les parents et une équipe médicale composée au moins du médecin traitant, de l'infirmier traitant, d'un pédopsychologue ou d'un psychiatre et d'un assistant social.

 Si le mineur n'a pas...

Lire la suite