Plaintes de citoyens à propos d’euthanasies suspectes

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 17/01/2014

A l'heure où se pose la question du véritable contrôle exercé sur la pratique de l'euthanasie en Belgique, Elke Sleurs, sénatrice NV-A, a osé lever un coin du voile . Dans une question parlementaire, elle s'inquiète du fait que l''on dispose de peu d'informations sur d'éventuelles plaintes de citoyens auprès du ministère public et sur des enquêtes concernant des décès suspects. Elle adresse plusieurs questions en ce sens à la Ministre de la Justice et notamment : "combien de fois (par an), de 2002 à nos jours, un citoyen a-t-il déposé plainte auprès du parquet pour cause d'euthanasie active pratiquée par un médecin ? Le ministère public a-t-il déjà depuis 2002 ouvert une enquête pour cause d'euthanasies suspectes ?"
La réponse est simple : « Le ministère public ne dispose pas d'un outil informatique opérationnalisable afin d'extraire des données pertinentes qui permettraient de répondre à cette question parlementaire. Les analystes statistiques du collège des procureurs généraux n'étaient pas en mesure d'apporter des éléments de réponse parce que la banque de données ne disposant actuellement pas d'un encodage spécifique pour les affaires concernant l'euthanasie. »


Source : Question n° 5-9529 du 10 juillet 2013 de la sénatrice Elke Sleurs (NV-A)



 


Articles similaires

Pourquoi le nombre d’euthanasies augmente-t-il aux Pays-Bas ?

Pourquoi le nombre d’euthanasies augmente-t-il aux Pays-Bas ?

- Euthanasie et suicide assisté

La forte augmentation du nombre d'euthanasies aux Pays-Bas résulte d'un concours de circonstances : une acceptation croissante de l'euthanasie par la population, une plus grande disposition des médecins à rediriger les patients qui demandent l'euthanasie vers des confrères qui la pratiquent, un vieillissement de la population et une évolution dans les causes de décès.

De 2002 à 2017, le nombre d'euthanasies enregistrées aux Pays-Bas est passé de moins de 2000 à plus de 6500. (Voir le tableau ...

Lire la suite

Pays-Bas : 4 nouvelles euthanasies sous enquête pénale

Pays-Bas : 4 nouvelles euthanasies sous enquête pénale

- Euthanasie et suicide assisté

En 2017, les Commissions régionales de contrôle de l'euthanasie néerlandaises (RTE) ont jugé 12 cas (sur les 6.585 déclarés) non-conformes aux exigences de la loi de 2002. 10 dossiers ont déjà été examinés par le Ministère Public, et sur ceux-ci, 4 font désormais l'objet d'une enquête pénale.

Deux des 4 euthanasies sous enquête ont été pratiquées par un même médecin gériatre, de la « Levenseindekliniek ». Il a euthanasié une personne atteinte d'Alzheimer sur base de sa déclaration anticipée, ...

Lire la suite

Euthanasies aux Pays-Bas

Euthanasies aux Pays-Bas

- Euthanasie et suicide assisté

Au début de la dépénalisation de l'euthanasie (2001), le nombre annuel moyen d'actes d'euthanasie tournait autour des 2.000 cas. Resté à peu près stable jusqu'en 2007, ce nombre a ensuite progressé d'environ 10 % par an. Nouveau bond en 2010 : avec 19 % d'euthanasies de plus que l'année précédente, on en comptait 3.136 au total, et la tendance s'est confirmée en 2011, ainsi que sur les premiers mois de 2012.
Ces chiffres sont contestés par l'un des membres siégeant dans l'une des 5 commissions...

Lire la suite