Pays-Bas : la clinique de fin de vie en pleine croissance

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 11/05/2017

La clinique de fin de vie (Levenseindekliniek), située à La Haye, a publié mi-avril son dernier rapport annuel. Fondé par la Dutch Right-to-Die Society en 2012, l'établissement pratique l'euthanasie et le suicide assisté au domicile de personnes s'étant vu refuser une première demande d'intervention par leur médecin traitant, et seulement si les responsables estiment que les critères établis par la loi relative à l'euthanasie sont respectés.

Les médecins traitants justifient leur refus dans 42% des cas parce qu'ils ont des doutes quant au respect des critères établis par la loi, dans 33% des cas pour des raisons de convictions personnelles, dans 16% des cas par manque d'expérience et dans 9% des cas par leur relation avec le patient demandeur.

En 2016, les médecins de la Levenseindekliniek ont euthanasié 498 personnes, soit 8% du total des euthanasies du pays.

Parmi les patients, 30% étaient atteints d'un cancer, 27% de troubles psychiatriques, 25% étaient des personnes âgées souffrant de plusieurs pathologies et les 8% restants de démence.

Voir Flash Expert IEB

Source : Jaarverslag Levenseindekliniek


Articles similaires

Pays-Bas : commission d’évaluation et clinique de fin de vie

Pays-Bas : commission d’évaluation et clinique de fin de vie

- Euthanasie et suicide assisté

Le Dr George Wolfs, a déposé une plainte officielle, dénonçant la manière dont la Commission d'évaluation l'avait interpellé suite à l'avis négatif qu'il avait donné concernant une demande d'euthanasie émanant d'une malade psychiatrique.
Le dossier ouvert par la Justice a permis de comprendre comment certaines demandes d'euthanasie ont été traitées par la dite "clinique de fin de vie", à Den Haag, qui opère depuis 2012, et qui répond plus facilement aux demandes non accordées ailleurs.
Au cour...

Lire la suite

Clinique de la fin de vie ou clinique de l’euthanasie ?

Clinique de la fin de vie ou clinique de l’euthanasie ?

- Euthanasie et suicide assisté

Les déclarations à propos d'une clinique de l'euthanasie du Dr Distelmans ont provoqué, en janvier 2011, un tollé général. (Bulletin de l'IEB) On croyait le dossier enterré. Or voici que l'UZ Brussel (VUB) met sur pieds avec l'Academisch Medisch Centrum Wemmel une initiative pour  "encadrer" les patients terminaux ou incurables.
L'objectif de celle-ci serait d'instaurer une "consultation de seconde ligne"  (médecins et infirmières formés à la pratique de l'euthanasie) pour les patients souffra...

Lire la suite

Pays-Bas : la clinique de fin de vie montrée du doigt

Pays-Bas : la clinique de fin de vie montrée du doigt

- Euthanasie et suicide assisté

Pour la troisième fois en un an, la clinique de fin de vie, aux Pays-Bas, qui s'est donné pour mission de répondre aux demandes d'euthanasie des personnes répondant aux conditions prévues par la loi mais dont le médecin refuse de poser le geste, est montrée du doigt par la commission régionale de contrôle, pour négligence en matière d'euthanasie.
L'année dernière, cette clinique avait administré l'euthanasie à Gaby Olthuis, une femme de 47 ans souffrant d'acouphènes aigus. Pour la commission d...

Lire la suite