Pays-Bas : l'euthanasie en forte augmentation depuis six ans

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Pays-Bas

Publié le : 02/10/2013

Aux Pays-Bas, selon le rapport publié le 24 septembre, le nombre d'euthanasies et de suicides assistés officiellement déclarés est en constante augmentation dans le pays depuis 2006, avec une hausse de 13% entre 2011 et 2012. La commission chargée du contrôle fait état de 1.923 cas en 2006 et 4.188 cas en 2012, soit environ 3% de tous les décès aux Pays-Bas.
On note une baisse des euthanasies sur les personnes en voie de devenir démentes – on passe de 49 à 42,  alors que certaines associations sont très présentes dans les médias afin de faire reconnaître la légalité de l'euthanasie sur les personnes démentes incapables d'exprimer leur volonté. La loi néerlandaise envisage ce cas lorsque le patient a signé des directives de fin de vie réclamant l'euthanasie si son état se dégrade ; pour l'heure les médecins y sont majoritairement opposés.
Les euthanasies sur des personnes atteintes d'affections psychiatriques sont passées de 13 à 14.
Pour la deuxième fois, comme en 2011, la commission a validé une euthanasie sur une personne déjà gravement démente, sur la base de ses directives anticipées de fin de vie faites alors qu'elle avait encore la capacité de prendre une décision éclairée.
 


Articles similaires

Euthanasie - La Russie envisage une interdiction de l'adoption d'enfants par des Belges

Euthanasie - La Russie envisage une interdiction de l'adoption d'enfants par des Belges

- Euthanasie et suicide assisté

Des membres de la Douma, le parlement russe, ont demandé au ministère des Affaires étrangères d'étudier la loi belge élargissant l'euthanasie aux mineurs, votée la semaine passée, en vue d'interdire l'adoption d'enfants russes par des Belges, écrit lundi Russia Today. L'initiative émane du député Roman Choedjakov, membre du parti nationaliste de droite LDPR (Parti libéral-démocrate de Russie). Selon le député, la majorité des groupes défendant les droits des enfants  soutiennent une telle inte...

Lire la suite

Quand l’euthanasie chasse la bonne pratique des soins palliatifs au Québec

Quand l’euthanasie chasse la bonne pratique des soins palliatifs au Québec

- Euthanasie et suicide assisté

Voici la Ministre de la santé du Québec, le Dr Barette, sous le feu d'un tir groupé venant de la Commission sur les soins de fin de vie, du Comité national d'éthique pour le vieillissement, le Réseau Québecois en soins palliatifs et de fin de vie, et enfin, de l'Association québécoise de soins palliatifs.

Leurs porte-parole tirent tous la sonnette d'alarme : par manque de médecins formés en soins palliatifs et manque de places dans les services de soins palliatifs, les patients n'auraient d'a...

Lire la suite

Pays-Bas : euthanasie des patients souffrants d’une maladie psychiatrique

Pays-Bas : euthanasie des patients souffrants d’une maladie psychiatrique

- Euthanasie et suicide assisté

Comme signalé dans la Factsheet KNMG (1) de février 2014, les demandes d'euthanasie pour des patients psychiatriques sont en augmentation aux Pays-Bas  (2% en 2012). L'euthanasie des patients psychiatriques y est autorisée par la loi. Selon l'arrêt Chabot (1994),  ce n'est pas l'origine de la souffrance qui qualifie la souffrance mais l'insoutenabilité de celle-ci. Ce même arrêt  affirme également que le patient psychiatrique dispose d'une volonté libre et autonome.
La KNMG, la NVvP (2) et la ...

Lire la suite