Pays-Bas : acquitté en appel après avoir aidé sa mère à se suicider

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 03/06/2015

En 2008, une citoyenne hollandaise de 99 ans, aveugle et fatiguée de vivre, jugeait sa souffrance trop importante et sans espoir d'amélioration. Son médecin traitant ayant refusé de l'euthanasier, elle a décidé de faire appel à son fils. Celui-ci, Albert Heringa, qui n'est pas médecin, a franchi le pas en aidant sa mère à se suicider, en marge des conditions légales fixées par la loi relative à l'euthanasie.
Condamné en 2013 pour suicide assisté sur la personne de sa maman, Albert Heringa est allé en appel du jugement. Dans le cadre de cette procédure d'appel, la Cour d'Arnhem a récemment statué qu'il devait échapper à toute sanction, au motif qu'il avait agi dans une « situation d'urgence », ayant eu à décider entre respecter la loi ou se plier à une « obligation morale non écrite » en procurant à sa mère les produits mortels lui permettant de se suicider. D'aucuns n'ont pas manqué de voir dans cette affaire une dangereuse ouverture à ce qu'ils ont qualifié d' « euthanasie familiale ». L'affaire ne devrait cependant pas en rester là, un pourvoi en cassation étant envisagé.
Source : nos.nl
 


Articles similaires

Don d’organes après euthanasie : nouvelles directives en place aux Pays-Bas

Don d’organes après euthanasie : nouvelles directives en place aux Pays-Bas

- Euthanasie et suicide assisté

Depuis 2012, année de dépénalisation de l'euthanasie aux Pays-Bas, 23 personnes ont autorisé les médecins à prélever leurs organes après leur mort provoquée par euthanasie. (Voir Bulletin de l'IEB 04/05/2016)

Malgré le caractère marginal de cette pratique, il fallait en organiser les modalités selon des règles « éthiques » bien strictes. À la demande de la Ministre de la santé Edith Schippers, professionnels de la santé, associations de patients, éthiciens et proches de patients ont donc cont...

Lire la suite

"Artsen schuiven euthanasie als een hete aardappel door"

"Artsen schuiven euthanasie als een hete aardappel door"

- Euthanasie et suicide assisté

Arts Sarah Van Laer is de voorbije twee jaar bij liefst 14 euthanasieaanvragen geroepen. Vaak wordt verwacht dat zij dan ook, en liefst meteen, 'het spuitje geeft'. 'Men beseft niet hoe weinig artsen euthanasie willen uitvoeren', zegt ze.
Sarah Van Laer heeft geen goed oog in de mogelijke uitbreiding van de euthanasiewet naar minderjarigen. 'Ik vraag me af wie bij hen euthanasie zal willen uitvoeren.'
De Standaard 24/06/2013

De Leif*-artsen, de artsen die andere dokters bijstaan bij...

Lire la suite

Euthanasie : les évêques belges rappellent l'interdit de tuer comme base du vivre ensemble

Euthanasie : les évêques belges rappellent l'interdit de tuer comme base du vivre ensemble

- Euthanasie et suicide assisté

Alors que la Chambre abordait l'extension de l'euthanasie aux mineurs, les évêques de Belgique, réunis à Grimbergen, approfondissaient la problématique de la fin de vie avec des experts en matière médicale, juridique, éthique et pastorale. Au terme d'une journée de réflexion intense, ils n'ont pas caché qu'ils "se sentent fortement interpellés par la proposition de loi discutée à la Chambre". Et se demandent toujours "pourquoi légiférer en une matière aussi délicate, quand on sait qu'aux Pays-...

Lire la suite