Où en est-on dans le débat euthanasie en Belgique?

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique

Publié le : 01/07/2013

Les groupes socialistes et libéraux, dont des représentants avaient présenté la semaine dernière à la presse des propositions en vue d'étendre l'actuelle loi autorisant l'euthanasie, ont essuyé une volée de bois vert en Commission du Sénat.
Le cdH et le CD&V s'en sont pris à leurs partenaires de majorité alors que la N-VA et les Verts ont appelé la majorité à mettre de l'ordre dans ses rangs pour la bonne tenue du débat parlementaire. Le co-président MR de la Commission Alain Courtois a indiqué qu'il n'y aurait plus qu'une seule réunion consacrée à l'euthanasie avant les vacances parlementaires, mettant fin à l'espoir entretenu par certains de voter l'élargissement au Sénat avant le congé.
Critiques vis-à-vis de leurs partenaires de majorité, Els Van Hoof (CD&V) et André du Bus (cdH) n'ont pas exclu de demander de nouvelles auditions sur base des nouveaux textes.
Les quatre nouvelles propositions de loi seront prises en considération par l'assemblée plénière jeudi, ce qui permettra d'en débattre. Mais la seule réunion encore consacrée à l'euthanasie avant les vacances parlementaires est fixée au 10 juillet, a annoncé Alain Courtois.
Charles Michel a également tenu à rappeler qu'il s'agit d'un débat parlementaire à l'initiative de sénateurs. "Il est fondamental dans notre pays que des parlementaires puissent s'extraire de toute immédiateté médiatique pour approfondir des réflexions éthiques complexes", a-t-il souligné. Enfin, le président des réformateurs considère que "ce débat sur l'euthanasie des mineurs n'est pas une affaire de gouvernement. Ce débat est une initiative du Sénat, c'est donc au parlement à définir les modalités et à déterminer le calendrier du vote des textes déposés", précise Charles Michel.
Source : La Libre.be
 


Articles similaires

“Verbond tot de dood” en euthanasie van 45-jarige tweelingen

“Verbond tot de dood” en euthanasie van 45-jarige tweelingen

- Euthanasie et suicide assisté

Eddy en Marc Verbessem, echte eeneiige tweelingen, waren doof geboren. Ze waren onafscheidelijk en ongetrouwd en hebben altijd onder hetzelfde dak gewoond. Zij hebben samen, op eigen aanvraag, op 14 december ll. in het UZ Brussel te Jette euthanasie laten plegen. Zij waren 45 jaar oud.

Zij vroegen om euthanasie naar aanleiding van de diagnose van glaucoom, een degeneratieve ziekte van de oogzenuw die kan leiden tot blindheid. Volgens onze bronnen (moeilijk te controleren) leden zij aan een...

Lire la suite

Communiqué des chefs religieux en Belgique au sujet de l’euthanasie

Communiqué des chefs religieux en Belgique au sujet de l’euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Les responsables des principales religions en Belgique ont exprimé leur très grande crainte de voir la mort banalisée par le législateur. Alors que le Sénat discute actuellement de l'euthanasie des enfants, les chefs religieux regrettent que ce débat tourne autour de la condamnation des personnes qui souffrent et non pas autour de leur accompagnement.

"Nous marquons notre opposition à ces extensions et exprimons notre vive inquiétude face au risque de banalisation croissante d'une réalité aus...

Lire la suite

33 personnes euthanasiées en 1 an par Ulteam, une équipe de médecins et infirmières

33 personnes euthanasiées en 1 an par Ulteam, une équipe de médecins et infirmières

- Euthanasie et suicide assisté

Parmi ces 33 personnes, 5 venaient de l'étranger. Voilà ce que mentionne l'article paru dans De Morgen et reprenant les propos du Prof. Wim Distelmans.  Ulteam euthanasie les personnes dont la « demande n'a pas été assez entendue » par d'autres institutions. De plus, Ulteam estime qu'il est conforme à la loi dépénalisant l'euthanasie en Belgique de pouvoir euthanasier les visiteurs étrangers qui le demandent et qui se déplacent tout spécialement pour y être euthanasiés. Les Pays-Bas quant à eu...

Lire la suite