OMS : l’Assemblée Mondiale de la Santé encourage les soins palliatifs pour les malades du cancer

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 08/06/2017

Le mercredi 31 mai 2017 s'est clôturée la 70ème Assemblée Mondiale de la Santé. Les délégués des Etats membres y ont approuvé un ensemble de mesures visant à améliorer la lutte contre le cancer et ont notamment souligné l'importance des soins palliatifs. En effet, l'OMS reconnaît l'efficacité des soins palliatifs qui « permettent d'atténuer les problèmes physiques, psychosociaux et spirituels chez plus de 90% des malades du cancer à un stade avancé. »

Le cancer est la deuxième cause de décès dans le monde. Cependant, l'accès aux soins est très inégalement réparti puisque 70% des décès à la suite d'un cancer ont lieu dans les pays à faible revenu.

C'est pourquoi l'OMS considère l'accès aux soins palliatifs comme « un besoin humanitaire urgent partout dans le monde pour les personnes atteintes de cancer ou d'autres maladies chroniques mortelles. Ils sont particulièrement nécessaires là où il existe une forte proportion de malades à un stade avancé pour lesquels les chances de guérison sont minces. »

Un rapport sur la Lutte contre le cancer dans le cadre d'une approche intégrée réalisé par le Centre international de recherche sur le cancer (à Lyon) de l'OMS paraîtra en 2019.

Sources : OMS ; Le Courrier du Vietnam


Articles similaires

Québec : premier Rapport de la Commission sur les soins de fin de vie (euthanasie)

Québec : premier Rapport de la Commission sur les soins de fin de vie (euthanasie)

- Euthanasie et suicide assisté

La Commission sur les soins de fin de vie (CSFV), chargée de surveiller l'application de la loi sur l'euthanasie au Québec, a publié son premier rapport annuel d'activités dans lequel elle fait état de 262 « Aide médicale à mourir » (euthanasies) pour la période s'étendant du 10 décembre 2015 au 30 août 2016.

Alors que plusieurs cas sont encore en examen, la Commission mentionne en avoir examiné 198, parmi lesquels 21 se sont avérés problématiques : 18 cas concernant l'indépendance du second ...

Lire la suite

ANALYSE - L’Association Médicale Mondiale (AMM) face à l’euthanasie : une opposition claire et réitérée

ANALYSE - L’Association Médicale Mondiale (AMM) face à l’euthanasie : une opposition claire et réitérée

- Euthanasie et suicide assisté

Also available in English
Quelle position adopter face à la légalisation du suicide assisté et de l'euthanasie dans certains pays ? Lors de sa dernière réunion annuelle, l'Association Médicale Mondiale (AMM) a adopté une nouvelle déclaration sur l'euthanasie et le suicide assisté (cfr. News IEB du 8 novembre dernier).

Cette prise de position est l'occasion de faire le point sur les documents successivement adoptés par la WMA sur l'euthanasie et le suicide assisté ces dernières années, et d'y ...

Lire la suite

Inde : autoriser l'arrêt des soins et des traitements quitte à provoquer la mort

Inde : autoriser l'arrêt des soins et des traitements quitte à provoquer la mort

- Euthanasie et suicide assisté

Ce vendredi 9 mars 2018, la Cour Suprême d'Inde a reconnu aux personnes le droit de refuser, par voie de directives anticipées ou demande actuelle, tout traitement médical dans le but précis de se laisser mourir.

D'après elle, l'article 21 de la Constitution indienne, qui déclare le droit à la vie, à la liberté et la dignité, sous-entend un droit de chaque personne à une mort dans la paix et la dignité, sans souffrir. Ce droit impliquerait celui de refuser, de manière anticipée le cas échéant...

Lire la suite