Nouvelle Zélande : la Haute Cour refuse une demande d’euthanasie

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 05/06/2015

Au motif qu'il lui restait peu de temps à vivre, Madame Seals, âgée de 42 ans et atteinte d'une tumeur au cerveau, souhaitait choisir elle-même le moment de sa mort et avait demandé à son médecin de l'aider à mourir, soit par euthanasie directe, soit par suicide assisté. Consentant, le médecin avait décidé, pour toute sécurité, de saisir la justice afin de s'assurer de la légalité de cette action, l'euthanasie et le suicide assisté n'étant pas dépénalisés en Nouvelle Zélande.

Ce vendredi 5 juin 2015, la Haute Cour de Nouvelle Zélande a rendu un arrêt rappelant l'illégalité de telles démarches. La Cour a ainsi statué que les dispositions relatives au meurtre et à l'homicide inscrites dans la loi pénale néozélandaise ne contrevenaient pas aux dispositions de la New Zealand Bill of Rights Act relatives au droit à la vie et au droit de ne pas subir de traitements dégradants, dispositions sur lesquelles s'appuyait la requête. La Cour en a conclu qu'en pratiquant l'euthanasie ou en fournissant des substances létales à sa patiente, le médecin s'exposerait à des poursuites pour meutre ou homicide.

Madame Seales est décédée de mort naturelle, quelques heures après que la décision de la Cour ait été portée à la connaissance de sa famille.

Arrêt : ICI.


Articles similaires

Belgique : euthanasie pour souffrance psychique : mobilisation

Belgique : euthanasie pour souffrance psychique : mobilisation

- Euthanasie et suicide assisté

Un collectif de 38 personnalités belges, dont la plupart sont psychiatres ou membres du corps médical, ont publié une carte blanche afin de manifester leur vive inquiétude face au nombre croissant de cas d'euthanasie de personnes souffrant de troubles psychiques (entre 50 et 60 cas pour les seules années 2013 et 2014). Cette carte blanche a été publiée par les journaux Le Soir et Het Laatste Nieuws. 

Partant du cas très médiatisé de Laura, 24 ans, autorisée à être euthanasiée pour dépression ...

Lire la suite

L’euthanasie est désormais possible dans un Etat Australien

L’euthanasie est désormais possible dans un Etat Australien

- Euthanasie et suicide assisté

Dans les prochains jours, l'État de Victoria pourrait connaître ses premières euthanasies légales. Situé au sud-est de l'île principale d'Australie, l'entité avait en effet adopté une loi controversée sur le sujet en novembre 2017 (Voir News : Etat de Victoria : Un pas vers la dépénalisation de l'euthanasie). Dix-huit mois plus tard, la loi est entrée en vigueur, mercredi 19 juin.

Les six Etats composant l'Australie disposent en effet de leurs propres parlements, et de la compétence législat...

Lire la suite

ANALYSE - L’Association Médicale Mondiale (AMM) face à l’euthanasie : une opposition claire et réitérée

ANALYSE - L’Association Médicale Mondiale (AMM) face à l’euthanasie : une opposition claire et réitérée

- Euthanasie et suicide assisté

Also available in English
Quelle position adopter face à la légalisation du suicide assisté et de l'euthanasie dans certains pays ? Lors de sa dernière réunion annuelle, l'Association Médicale Mondiale (AMM) a adopté une nouvelle déclaration sur l'euthanasie et le suicide assisté (cfr. News IEB du 8 novembre dernier).

Cette prise de position est l'occasion de faire le point sur les documents successivement adoptés par la WMA sur l'euthanasie et le suicide assisté ces dernières années, et d'y ...

Lire la suite