Nouvelle Zélande : la Haute Cour refuse une demande d’euthanasie

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 05/06/2015

Au motif qu'il lui restait peu de temps à vivre, Madame Seals, âgée de 42 ans et atteinte d'une tumeur au cerveau, souhaitait choisir elle-même le moment de sa mort et avait demandé à son médecin de l'aider à mourir, soit par euthanasie directe, soit par suicide assisté. Consentant, le médecin avait décidé, pour toute sécurité, de saisir la justice afin de s'assurer de la légalité de cette action, l'euthanasie et le suicide assisté n'étant pas dépénalisés en Nouvelle Zélande.

Ce vendredi 5 juin 2015, la Haute Cour de Nouvelle Zélande a rendu un arrêt rappelant l'illégalité de telles démarches. La Cour a ainsi statué que les dispositions relatives au meurtre et à l'homicide inscrites dans la loi pénale néozélandaise ne contrevenaient pas aux dispositions de la New Zealand Bill of Rights Act relatives au droit à la vie et au droit de ne pas subir de traitements dégradants, dispositions sur lesquelles s'appuyait la requête. La Cour en a conclu qu'en pratiquant l'euthanasie ou en fournissant des substances létales à sa patiente, le médecin s'exposerait à des poursuites pour meutre ou homicide.

Madame Seales est décédée de mort naturelle, quelques heures après que la décision de la Cour ait été portée à la connaissance de sa famille.

Arrêt : ICI.


Articles similaires

Belgique : l’euthanasie pour maladies psychiques en augmentation

Belgique : l’euthanasie pour maladies psychiques en augmentation

- Euthanasie et suicide assisté

Le groupe de recherche End-of-Life Care composé de médecins belges et experts a analysé les données recensées par la Commission Fédérale de Contrôle et d'Evaluation de Belgique concernant l'application de la Loi Euthanasie de 2002 et en a récemment publié son analyse dans BMC Psychiatry.

On y apprend que de 2002 à 2013, 179 euthanasies pour troubles psychiatriques et de démence ont été pratiquées. En 2002, elles représentaient 0.5% du total des euthanasies. La hausse en 2013 est considérable ...

Lire la suite

CEDH et euthanasie

CEDH et euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Le 14 mai dernier, la Cour européenne des droits de l'homme a rendu un arrêt dans lequel elle estime que la législation Suisse enfreint l'article 8 de la Convention européenne des droits de l'homme qui consacre le respect du droit à la vie privée et familiale. Elle a estimé que la législation suisse ne précise  pas avec clarté les conditions dans lesquelles un patient peut obtenir la prescription d'une dose létale.

La requérante, Madame Gross avait demandé à plusieurs reprise que l'on mette f...

Lire la suite

Le CDH, opposé à l’extension de la loi euthanasie monte au créneau

Le CDH, opposé à l’extension de la loi euthanasie monte au créneau

- Euthanasie et suicide assisté

A l'ssue de la réunion des commissions réunies de la Justice et des Affaires sociales du Sénat, le sénateur André du Bus (CDH) en a appelé aux présidents de partis de la majorité afin qu'ils trouvent "une solution", relatait l'agence Belga.
Rappelons que les membres des commissions qui planchent depuis janvier 2013 sur cette question se retrouvaient pour la première fois après les auditions d'experts. Une réunion en forme de débriefing où chaque formation politique a pu exprimer sa position pa...

Lire la suite